Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



(Revue de presse du lundi 21 novembre 2016) : L’Ucs d’Abdoulaye Baldé dans le gouvernement



(Revue de presse du lundi 21 novembre 2016) : L’Ucs d’Abdoulaye Baldé dans le gouvernement
L’assassinat de Fatoumata Matar Ndiaye, coordonnatrice départementale des femmes de l’Apr à Pikine et deuxième vice-présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese) est à la UNE de toute la presse du jour. L’OBS informe qu’elle a été retrouvée morte, la gorge tranchée samedi dernier au quartier Khourounar de Pikine. Son chauffeur, Samba Sow qui a longtemps tergiversé face aux enquêteurs à craquer à la fin. Le mobile du crime, le chauffeur qui a participé à la collecte la veille de l’argent destiné au remboursement par des groupements féminins du département de Pikine dans le cadre des financements octroyés par le ministre délégué en charge de la Microfinance est revenu pour en voler une partie. Selon le journal, Fatoumata Ndiaye qui observe une période de veuvage après le décès de son mari, il y a juste deux mois avait dépêché son chauffeur. Ce dernier avait pour sa part promis de verser une dot de 300 000 FCFA à sa future belle-famille pour se marier ce samedi 26 novembre. WALFQUOTIDIEN ajoute ainsi, « le mis en cause va commettre l’irréparable lorsqu’il sera pris en flagrant délit de vol par sa patronne ». Le TEMOIN informe que son fils Amadou Bâ qui tentait certainement de venir à la rescousse a aussi été gravement blessé.

Pour l’AS, la recrudescence des crimes crapuleux est en train de renforcer la pertinence du débat sur le retour de la peine de mort que les défenseurs des Droits de l’homme ne veulent pas entendre. Jamra et « Mban Gacce » suggèrent au chef de l’Etat l’organisation d’un référendum sur la question. Dans le SOLEIL, le procureur de la République Serigne Bassirou Guèye explique qu’il appartient à l’Assemblée nationale d’en décider mais que les peines au Sénégal sont suffisamment dissuasives. Comme exemple, il donne les cas des meurtres du chauffeur de taxi Ibrahima Samb et de Fatoumata Ndiaye avec l’application de la peine des travaux forcés à perpétuité.

La question sécuritaire était au menu de la cérémonie officielle du Magal de Touba. Selon le POP, le porte-parole du khalife général des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre s’indigne et condamne les dernières tueries notées au Sénégal. En réponse, le ministre de l’Intérieur a expliqué dans le QUOTIDIEN que le gouvernement a fait d’énormes efforts sur le plan sécuritaire. Ainsi 3500 agents des forces de sécurité ont été recrutés pour faire face à ce défi.

Au cours de cette cérémonie officielle, SUDQUOTIDIEN met à sa UNE, la recommandation du khalife à l’endroit de la jeunesse pour la recherche du savoir. Il a aussi exhorté les guides religieux à éduquer les jeunes selon la voie tracée par les saints.

D’autres sujets d’actualité. LIBERATION met à sa UNE, « Développement dans l’affaire de corruption présumée : Lamine soulagé, Massata ferré ». C’est parce que le collectif d’amis de l’ancien président de l’IAAF, a versé 325 millions de FCFA soit 500 000 euros représentant la caution pour une mise en liberté provisoire. Alors qu’au même moment la justice française enquête sur plusieurs flux financiers au cœur desquels on retrouve Papa Massata Diack visé par une notice rouge d’Interpol et mis en examen à Dakar pour corruption présumée.

Terminons avec ENQUETE qui informe que la mouvance présidentielle va s’enrichir d’un nouveau parti. Il s’agit de l’Ucs du maire de Ziguinchor. Selon le journal, l’heure est aux derniers réglages entre Macky Sall et Abdoulaye Baldé.
 


Lundi 21 Novembre 2016 - 08:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter