PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




(Revue de presse du mardi 15 novembre 2016) Diabétique au Sénégal : Un million par an renouvelable à vie pour se soigner



(Revue de presse du mardi 15 novembre 2016) Diabétique au Sénégal : Un million par an renouvelable à vie pour se soigner
L’OBS qui parlait hier du partenariat entre la Royal Air Maroc et Air Sénégal Sa, explique aujourd’hui que c’est une opportunité exploitée par le Maroc après la décision du président turc de freiner les négociations entre son pays et le Sénégal en ce qui concerne le partenariat stratégique entre Air Sénégal Sa et Turkish Airlines. En effet, selon le journal devant le refus des autorités sénégalaises de fermer sur demande de la Turquie des écoles Yavuz Selim de l’opposant turc Fethullah Gulen, le président Tayip Erdogan a mis à l’eau le projet de partenariat entre la nouvelle compagnie aérienne Air Sénégal Sa et Turkish Airlines.

Parlons terrorisme avec le POP qui parle de l’arrestation ce week-end à Rufisque d’un présumé djihadiste, Abdoul Aziz Dia alias Abou Zoubaïd, un sénégalais revenant récemment du Niger et activement recherché par les services de sécurité. Selon le journal, il a été découvert chez lui des puces de téléphone et des vidéos qui attestent de son statut de membre d’une cellule terroriste.

Le chef de l’Etat parle de terrorisme dans le même journal qui reprend un entretien de Macky Sall avec Rfi. Il soutient que « si des nationaux enrôlés veulent revenir, bien sûr, il faut s’attendre à ce qu’ils essaient de développer ce qu’ils sont allés apprendre dans ces pays ». Le chef de l’Etat ajoute, « ce qui est important, c’est que nous veillons. Nous ferons face voilà, c’est ça qui est essentiel ».

Pour les opérations de maintien de la paix dans le monde, le TEMOIN informe que les femmes, casques et bérets bleus du Sénégal sont aux avant-postes. Selon le journal, il a fallu que notre pays prenne la présidence tournante du Conseil de Sécurité des Nations-Unies pour avoir la confirmation de l’excellente cote dont jouissent nos corps militaires et paramilitaires à la Bourse des valeurs de sécurité et de défense dans le monde.

LIBERATION parle de pétrole avec l’affaire dite « dirty diesel ». Selon le journal, l’Ong public Eye à l’origine de l’enquête a remis le rapport à la Ligue sénégalaise des droits humains qui l’a automatiquement transmis au doyen des juges de Dakar chargé de l’instruction de la plainte avec constitution de partie civile. LIBERATION rappelle que ce rapport accable Vitol, Addax, Oryx et Trafigura.

Pour le pétrole du Sénégal, le chef de l’Etat toujours dans LIBERATION qui a repris l’entretien avec Rfi, invite à la prudence sur les chiffres avancés. Selon Macky Sall, « pour le moment nous avons une découverte certes significative, mais qui ne sera connu qu’après les forages de développement et les évaluations ».

Le SOLEIL parle à sa UNE de la Cop 22 de Marrakech avec les ministres africains réunis hier qui ont initié un plan d’actions dénommé 3S (Soutenabilité, stabilité et sécurité) pour stabiliser les zones sujettes à la migration, aux déplacements forcés et à la radicalisation des jeunes. Le journal informe qu’un sommet de haut niveau s’ouvre aujourd’hui au Maroc, le chef de l’Etat du Sénégal est arrivé hier sur place.

Parlons santé dans SUDQUOTIDIEN en faveur de la journée mondiale du diabète hier. L’Association sénégalaise de soutien et d’assistance aux diabétiques appelle à la solidarité car un malade dépense au minimum 2500 fcfa par jour soit presqu’un million par an renouvelable à vie. Pour 2015, la prévalence est de 2,1% au Sénégal.

Dans le domaine de la justice, des magistrats membres du comité de juridiction de la Cour suprême, affiliés à l’Union des magistrats du Sénégal (ums), réclament le retrait immédiat et sans condition du projet de loi organique sur la Cour suprême. L’Ums dénonce, nous dit le QUOTIDIEN, certaines dispositions du projet notamment l’article 26 qui prévoit la nomination du Premier président pour une durée de 5 ans. L’Union  appelle au respect impératif de l’âge de la retraite, pour tous les magistrats, fixé à 65 ans par leur statut.

Pour les polémiques autour de sa libération, la TRIBUNE parle « du silence coupable de Karim ». Le journal explique que Wade-fils a l’impérieux devoir de briser le silence parce qu’en s’emmurant dans son mutisme, c’est comme s’il reconnaissait finalement ce dont on l’accuse. Le sujet est à la Une du journal ENQUETE qui soutient que depuis son élargissement, beaucoup de faits ont été niés sur les modalités de son élargissement.

WALFQUOTIDIEN parle de Macky Sall comme « un président en l’air ». Selon le journal, « le chef de l’Etat voyage beaucoup, trop, diront certains. Il passe le plus clair de son temps hors du territoire national. Cette semaine, Macky Sall a passé plus de temps dans les airs qu’au palais de la République ».

Sur la gouvernance de Macky Sall, le Pr Mamadou Diouf, ne s’attend pas à beaucoup de rupture parce qu’à ses yeux, « le président Macky est l’héritier de Wade ». L’historien et enseignant à l’Université Columbia à New-York, dans l’AS, trouve « dramatique que le président Macky Sall croit que ces papys (Moustapha Niass, Ousmane Tanor Dieng), ont une expérience politique et administrative et qu’il ne peut que s’appuyer sur eux pour gouverner ».

Terminons avec DIRECT INFO qui parle du ministre Mankeur Ndiaye qui a invité ce week-end des patrons de presse, des éditorialistes et des analystes à une rencontre sur le rôle et la place du Sénégal au sien de l’Onu sur la présidence du Conseil de sécurité. Seulement pour le journal, là où le bât blesse, c’est que le ministre des Affaires étrangères a invité ses amis, sa presse, son clan, au frais du contribuable.
 


Mardi 15 Novembre 2016 - 08:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter