Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



(Revue de presse du mercredi 07 juin 2017) Vente de l’Aéroport de Dakar ?



(Revue de presse du mercredi 07 juin 2017) Vente de l’Aéroport de Dakar ?
Les prochaines législatives occupent toujours la UNE de la presse. Mais commençons par cette information dans la TRIBUNE et ZOOM INFOS. La procédure de vente de l’Aéroport de Dakar aux marocains est assez avancée. C’est Omar Faye, leader du mouvement Leral Askanwi qui le dit. Il explique dans la TRIBUNE que c’est une question de « timing » car « c’est la période qui n’est pas propice à cette transaction mais le site actuel de l’aéroport devrait abriter un centre d’affaires ».

Le même sujet est à la UNE de ZOOM INFOS où Omar Faye indique que le Directeur Général des Aéroports du Sénégal est contre cette dynamique de vente en initiant des travaux de réfection toujours en cours. Mais pour Omar Faye, il risque de perdre le combat car une partie des abords fait déjà l’objet de terrassement, d’aménagement et de viabilisation. Une partie sera réservée au centre d’affaires et une autre à des lotissements et des immeubles. Le leader du mouvement Leral Askanwi soupçonne des sénégalais comme le député Diop Sy de jouer le jeu des marocains au détriment des sénégalais. 

Parlons toujours d’immeubles avec la UNE du journal LES ECHOS qui se demande pour qui les sociétés immobilières construisent leurs logements. Dans le dossier du journal, on constate que pour des logements sociaux, les prix crèvent le plafond. Des appartements à plus de 100 millions de FCFA à Diamniadio, des appartements à plus de 45 millions à « Pompiers », ou encore des villas à plus de 20 millions entre Bambilor, Ndiakhirate et Diamniadio. Résultats des courses à la Une des ECHOS, « on ne construit pas pour le bas peuple ».

Restons dans le secteur avec le QUOTIDIEN qui informe que la Cbao qui reproche au commerçant Bocar Samba Dièye de n’avoir pas honoré une créance de 6 milliards de FCFA, a saisi trois des maisons du milliardaire, grand importateur de riz. Titre à la UNE du journal, «  Bocar Samba Dièye ne « riz » plus ! ».

Terminons avec le secteur de l’immobilier en compagnie de  LIBERATION qui revient sur l’affaire d’achat d’appartement de luxe au Canada. Le journal s’est procuré le statut de la société montée par Pape Mamadou Pouye au Canada pour l’achat d’un appartement. Selon le journal quand il est mis au courant de l’enquête mondiale sur la filière africaine, Pouye a procédé à une modification des statuts pour mettre en avant son épouse, explique le journal.

Pour les législatives, l’AS informe que dans l’attente de la publication officielle des listes prévue le 09 juin, « c’est le calme avant la tempête ». Pour le moment, le journal constate qu’il règne un climat délétère dans les différents états-majors politiques.  Ces listes sont une équation selon ENQUETE. Dans le journal, les acteurs politiques dénoncent cet état de fait. Moustapha Diakhaté relève du gâchis avec la confection au minimum de 7 millions de bulletins pour chaque liste. Modou Diagne Fada soutient que « cela prouve toute l’absurdité du système de vote sénégalais » alors qu’Ousmane Badiane de la LD prévient, « il faut s’attendre à ce qu’il y ait davantage de listes, à l’avenir ».

Dans l’OBS, Me Amadou Sall revient sur l’implosion de Mankoo Taxawu Senegaal pour dire que le Pds n’est nullement responsable. Il soutient que son parti était prêt à accepter tous les compromis possibles mais pas au point de se laisser marcher sur les pieds.

Dans VOX POPULI, des citoyens de Dakar lancent un appel à contribution pour le payement de la caution de 1,8 milliard pour la libération  de Khalifa Sall. Parmi les signataires, le journal cite, « Didier Awadi, Elène Tine, la famille de feu Doudou Ndiaye Coumba Rose, Ouza Diallo, Assane Mbacké, le Clergé, les Moustarchidines… ».

C’est Mimi Touré qui est à la Une du TEMOIN. Son absence à la tête de la liste nationale de Benno Bokk Yaakaar est perçue comme un coup de grâce dont elle risque de ne plus se relever politiquement. Titre à la Une du journal, « Politique : Mimi Touré, la cadence de la décadence ».  

Pour ces prochaines législatives, WALFQUOTIDIEN pense que « Macky est parti pour diriger la campagne de Bby ». Selon le journal, « la dernière fois que le président Sall a croisé les bras pour observer ses partisans en découdre avec l’opposition, une déroute mémorable du camp présidentiel s’en était suivie ». WALFQUOTIDIEN soutient que « la donne n’a pas changé avec l’avènement de Mahammad Boun Abdallah Dionne et au vu des enjeux, il ne faut guère s’étonner de voir Macky faire planer plus que son ombre sur la campagne ».  

Pour le moment le chef de l’Etat travaille. Le SOLEIL informe que Macky Sall est à Bruxelles, Berlin et Paris. Bruxelles du 06 au 08 juin pour les besoins des journées européennes du développement. Du 12 au 13 à Berlin à la réunion du Compact G20 pour l’Afrique. Mais dans la matinée du 12, il répondra à l’invitation d’Emmanuel Macron pour un entretien à Paris.

A la UNE de SUDQUOTIDIEN, on retrouve Amadou Makhtar Mbow. Dans une interview Grand Format accordée au journal et à Sud FM, il soutient que « l’envol du Sénégal a été plombé par la rupture entre Léopold Sédar Senghor et Mamadou Dia et que l’indépendance d’alors n’en était pas une. Aujourd’hui non plus ».

Terminons avec DIRECT INFO qui vous fait entrer dans l’univers des « musulmans d’un mois ». Le journal parle des Sénégalais qui circonscrivent la religion au seul mois de Ramadan.
 
 


Mercredi 7 Juin 2017 - 11:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter