Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



(Revue de presse du mercredi 3 mai 2017) Thierno Alassane Sall ce « Sall cas » pour le président



(Revue de presse du mercredi 3 mai 2017) Thierno Alassane Sall ce « Sall cas » pour le président
La star de la presse du jour s’appelle Thierno Alassane Sall. La démission du ministre de l’Energie est à la UNE de tous les journaux. Selon le QUOTIDIEN, il n’était pas sur la même longueur d’ondes concernant le prix de cession des blocs pétroliers cédés à Total. Le ministre trouvait que la compagnie française payait énormément moins que d’autres compagnies implantées au Sénégal. Selon le journal, devant le Premier ministre qui lui déclarait que son refus de parapher l’accord avec Total pousserait le chef de l’Etat à prendre ses dispositions, le ministre répond que « ne vous en faites pas, j’ai déjà préparé ma lettre de démission », avant de l’exhiber. Informé par le PM, le président choqué et agacé, a demandé la préparation du décret mettant fin aux fonctions du ministre. LIBERATION ajoute donc que le ministre qui soutient que Total n’a pas la capacité de produire 7 barils par jour, a voulu faire la part belle à Kosmos. Là où le chef de l’Etat veut ouvrir le pétrole Sénégalais à toutes les multinationales. Pour preuve, on annonce au Sénégal, la venue des Russes de Gazprom entre autres. VOX POPULI ajoute que le président voulait se séparer de lui depuis longtemps car il lui a toujours reproché de ne pas respecter ses consignes à la lettre ainsi que celles de son Premier ministre. En attendant, LIBERATION informe que la décision de confier l’Energie au Premier ministre est provisoire puisque le remplaçant de Thierno Alassane Sall sera nommé par le chef de l’Etat dès son retour à Dakar. ENQUETE précise donc qu’à la place du ministre démissionnaire, le PM a signé hier avec le PDG de Total, Patrick Pouyanné, deux accords pour permettre à la firme française de se lancer dans l’exploration du pétrole au Sénégal.

L’OBS soutient que son caractère trempé n’est pas étranger à ses démissions, « lui l’énergique ingénieur au tempérament de feu qui se fait pas de sang d’encre à mourir avec ses principes, à dire ses vérités quoi qu’il en coûte ». Le TEMOIN présente Thierno Alassane Sall comme « un Sall cas » pour le président. En moins de trois ans, il vient de quitter pour la seconde fois le gouvernement du président Macky Sall. Le journal se demande si ce deuxième limogeage et/ou humiliation en moins de trois ans va-t-il pousser le responsable des cadres de l’Apr à définitivement tourner le dos à son patron à moins de trois mois des élections législatives pour s’allier avec l’opposition notamment l’ancien PM Abdoul Mbaye dont on dit qu’il serait très proche ? En tout cas dans l’AS on apprend que des responsables de l’Apr à Thiès se sont réunis en réunion d’urgence pour analyser la situation avec le départ du coordonnateur du parti présidentiel dans la commune de Thiès. Le journal ajoute que le Rewmi d’Idrissa Seck est à l’affût. Dans WALFQUOTIDIEN, ses partisans exigent tout simplement son départ de l’Apr.

L’autre actualité politique concerne toujours le parti du président. Dans LES ECHOS, Moustapha Diakhaté soutient qu’ « Aliou Sall est un menteur, c’est un gamin qui n’a aucun respect pour les gens et pour son grand frère ». Diakhaté demande qu’il soit viré du parti s’il se présente sur une autre liste. SUDQUOTIDIEN relève avec toutes ces contradictions au sein du parti présidentiel que « le feu couve dans le Macky » et pour le journal REWMI « l’Apr se donne en spectacle, avec de l’amateurisme et de l’aventurisme de Mackysards ».
Quelques autres informations dans la presse du jour. Retenez avec la TRIBUNE que le maire de Dakar reste en prison. La Chambre d’accusation près de la Cour d’appel de Dakar a rejeté hier la demande de liberté provisoire de Khalifa Sall.

Dans le SOLEIL, on présente les accidents comme un drame national. Les chiffres ont été présentés hier à l’ouverture de la 15ème édition de la semaine nationale de la prévention routière. « En 4 années, de 2012 à 2015, 39.720 accidents ont été recensés dont 1.457 pertes de vie et 68 515 blessés. Ne serait-ce que pour l’année 2016 ce sont 651 morts (plus de 251 victimes) que le chiffre de l’année 2015.

Dans l’OBS, on propose une enquête sur le bruit qui court dans les réseaux sociaux parlant de la transformation du plastique en riz par les Chinois pour le commercialiser dans le marché africain. Conclusion de cette enquête, « scientifiquement, le plastique ne peut pas être transformé en riz ».

Terminons cette revue de la presse, pour parler de la presse. Ce 3 mai est la journée internationale de la presse. 24HEURES parle de la marche pacifique cet après-midi des journalistes sénégalais pour dénoncer les maux qui gangrènent  la corporation. Le journal profite de cette occasion pour parler de « ces plumes acerbes brisées par les délices du pouvoir de Macky Sall ». Le journal cite Abdou Latif Coulibaly, SG du Gouvernement, Souleymane Jules Diop, patron du PUDC et Yakham Mbaye, secrétaire d’Etat chargé de la communication.
 
 


Mercredi 3 Mai 2017 - 11:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter