Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Riposte pacifique des jeunes de l’opposition contre l’emprisonnement de Barthélémy Dias

L’affaire de Barthélémy Dias est loin de connaitre son épilogue. Même si le maire de Mermoz-Sacré cœur a passé sa première nuit en prison, le combat pour le faire libérer poursuit son cours.



Riposte pacifique des jeunes de l’opposition contre l’emprisonnement de Barthélémy Dias
 En effet, des jeunes socialistes envisagent de riposter à ce coup fatal qu’ils viennent de recevoir, mais à travers des mesures de pacification, disent-ils. La maison du Parti Socialiste à Colobane qui a constitué ce mercredi, le théâtre d’affrontements, suite au placement sous mandat de dépôt de Barthélémy Dias se trouve ce jeudi sous haute surveillance policière. « Une tentative d’intimidation », selon Bénédict Bassène, jeune membre du M23. « Ils sont en train d’intimider les gens, de jouer sur leur conscience, pour leur dire que vous bougez le petit doigt et on vous le casse. C’est l’ordre qu’ils ont reçu d’Abdoulaye Wade », lance-t-il au micro de la RFM.
 
 Cependant l’appel de Jean Paul Dias qui parle d’un combat citoyen n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, car les jeunes socialistes et ceux du M23 comptent mener le combat jusqu’au bout. « Ce combat est d’abord un combat citoyen et ensuite un combat politique. Il s’agit de l’affaire du peuple, c’est le peuple lui-même qui doit s’impliquer, montrer qu’il est souverain, prendre ses responsabilités et dire stop pendant qu’il est temps », assène le jeune opposant pour qui, ce qui est arrivé à Barthélémy Dias peut arriver à n’importe qui. Pour sa part, le coordonnateur des jeunes du M23, Abdoulaye Fall qui souligne le « mécontentement du peuple » annonce une rude bataille pour exiger la liberté de leur camarade, même si la grande mobilisation peine pour le moment à être au rendez-vous.
 
Barthélémy Dias se trouve depuis ce mercredi, placé sous mandat de dépôt, inculpé de trois chefs d’accusation à savoir meurtre, port d’arme sans autorisation et coups et blessures volontaires.


Jeudi 29 Décembre 2011 - 15:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter