Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Seigne Mbaye Thiam sur la situation du personnel enseignant de Yavuz Selim : "Le gouvernement du Sénégal n'est aucunement..."



Seigne Mbaye Thiam sur la situation du personnel enseignant de Yavuz Selim : "Le gouvernement du Sénégal n'est aucunement..."
Le ministre de l'Education qui était ce mardi à Thiès n'a pas échappé aux questions des journalistes sur la situation du personnel enseignant des établissements Yavuz Selim, fermés par l'Etat du Sénégal à la demande des autorités turques. Serigne Mbaye Thiam a complètement dégagé la responsabilité du gouvernement sénégalais sur ce problème. Arguant que tout est de la faute des administrateurs du groupe Yavuz Sélium qui ont refusé la proposition de l'Etat du Sénégal de mettre l'école sous administration provisoire.
"Lorsque nous avons rencontré l’association des parents d’élèves, les représentants des corps enseignants, nous leur avons indiqué que cette solution d’administration permettait d’assurer la continuité des enseignements-apprentissages des élèves en même temps que de conserver les emplois. L’administration de Yavuz Selim n’en a pas voulu et c’est ça qui fait qu’on est dans une situation où ces écoles maintenant connaissent des difficultés, mais le gouvernement du Sénégal n’est aucunement responsable de cela", a-t-il déclaré.

Il ajoute que les enseignants qui "étaient dans le cadre d’un contrat privé doivent s’adresser à leur employeur. Les parents d’élèves doivent également s’adresser à l’administration de Yavuz Selim pour le remboursement des frais d’inscription. L’Etat n’est pas responsable de cela. L’Etat du Sénégal a indiqué que l’administration Baskent Egitim [association en charge de la gestion des écoles Yavuz Selim] ne pouvait plus continuer à exercer au Sénégal"

 

AYOBA FAYE

Mardi 24 Octobre 2017 - 20:39


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Mayday le 24/10/2017 21:36
Au moins sur ce plan le ministre a raison , ce qui devait préoccuper les parents c'était la continuité des enseignements et leur niveau d’excellence et ne pas se mêler de raison d'état. Un ignare comme Madiamabal devait savoir qu'on ne se bat pas avec un état sans être sur du rapport de force.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter