Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sénégal - guerre des chiffres à Dakar-plateau: l'opposition et Sopi au "deuxième tour"

Sopi 2009 prolonge la campagne électorale pour la mairie de Dakar-Plateau. "Ajout de voix, distribution de tracts et diffusion de fausses nouvelles". Telles sont les manœuvres de Farba Senghor pour "falsifier" les résultats a déclaré la tête de liste de la Coalition Benno siggil Senegaal, Alioune Ndoye lors d'une conférence de presse tenue ce mardi 24 mars. La Coalition Bennoo Siggil Senegall et Sopi s'adjugent mutuellement la victoire et déploient une campagne auprès de l'opinion. Alioune Ndoye compte ainsi porter plainte contre Farba Senghor et Diop Sy pour "usage de faux et falsification de documents administratifs".



De gauche à droite Aliou Ndoye et Mawloud Diakhaté
De gauche à droite Aliou Ndoye et Mawloud Diakhaté
Dakar-Plateau, la mairie de toutes les convoitises. Alioune Ndoye investi sur la liste majoritaire de la coalition Bennoo siggil senegaal soutient mordicus que c’est sa coalition qui a remporté les élections dans cette commune d’arrondissement conformément aux procès verbaux. Il accuse Farba Senghor de vouloir falsifier les résultats en «distribuant des tracts et des résultats qui ne figurent pas dans les procès verbaux. Ce sont des actes graves et illégaux. C’est un usage de faux et falsification de documents administratifs» a martelé l’investi de la coalition Bennoo Siggil Senegaal. Il a également indiqué que «la coalition Sopi 2009 procède à un ajout de dix voix au niveau de ses scores dans chaque bureau de vote pour se proclamer gagnante des élections locales en diffusant également de fausses informations dans une certaine presse».

Revenant sur les autres agissements de la coalition adverse, il a laissé entendre qu’il y a eu des transferts d’électeurs durant le déroulement des opérations de vote ce 22 mars à Dakar-Plateau. «On a poursuivi les voitures et ces gens ont dit: on en sait rien on nous a juste amené ici pour voter. Ils voulaient voter avec des certificats de perte, on a constamment bataillé dans les bureaux de vote pour les en empêcher», a révélé le coordonnateur de Vision Socialiste, Aliou Ndoye. Cependant, lui et ses camarades ne comptent pas s’en arrêter là. Mawloud Diakhaté, de Bennoo siggil senegaal a soutenu : «Farba Senghor outrepasse ses prérogatives, s’il en a encore. Nous l’attendons de pied ferme sur les deux terrains, le terrain de la justice du fait des résultats et le terrain de l’affrontement populaire» a-t-il précisé.

Awa DIEDHIOU

Mardi 24 Mars 2009 - 19:28


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter