Serigne Mbacké Ndiaye tire sur le président de la Cena : "Il a été incapable de diriger la réunion"

On est très loin du consensus après la réunion de concertation entre la Commission électorale nationale autonome (Cena) et les différents partis et coalitions de partis, pour trouver une solution au "supplice des 47 listes" que va devoir subir l'électeur lors du scrutin du 30 juillet 2017. Mais pour Serigne Mbacké Ndiaye, tout est de la faute du président Doudou Ndir.



Serigne Mbacké Ndiaye tire sur le président de la Cena : "Il a été incapable de diriger la réunion"
La Commission électorale nationale autonome (Cena) n'a pas un président à la hauteur. C'est du moins ce que pense l'ancien Secrétaire d'Etat à la Communication du président Wade, Serigne Mbacké Ndiaye. Pour lui, la réunion entre la Cena et les coalitions de partis en compétion pour les prochaines Législatives aurait pu bien se terminer si le président Doudou Ndir était à la hauteur de l'instance qu'il dirige. "Si le président de la Cena fait un mauvais décompte, ça fausse les règles du jeu. C'est pourquoi j'ai dit que c'est lui qui a été incapable de diriger la réunion. Si on avait un président qui était à la hauteur, la réunion n'allait pas se terminer comme ça", a-t-il déclaré à nos confrères de Vox Populi
Pour ce qui s'agit du contenu de la rencontre, la tête de liste de la Convergence libérale et patriotique/Jamm Ji explique que : "44 ont pris la parole et y a 11 qui sont contre toute forme de modification de la loi. Il y a 33 qui sont pour des modifications de la loi. Parmi les 33, il y a deux positions. Les uns disent qu'il faut permettre à l'électeur qui entre dans le bureau de prendre 3 à 5 bulletins, d'autres disent qu'il faut mettre l'ensemble des bulletins sur une table et l'électeur va choisir un bulletin dans l'isoloir".

AYOBA FAYE

Samedi 1 Juillet 2017 - 11:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter