PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




«Si la CEDEAO intervient dans le pays de mes ancêtres, la Gambie sera le cimetière de vos soldats», avertit Yaya Jammeh

Les missionnaires de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest n’ont rien obtenu de probant du président élu de Gambie, Adama Barrow. Et Yaya Jammeh d’avertir: «si la CEDEAO intervient dans le pays de mes ancêtres, la Gambie sera le cimetière de vos soldats».



«Si la CEDEAO intervient dans le pays de mes ancêtres, la Gambie sera le cimetière de vos soldats», avertit Yaya Jammeh
Des informations obtenues de la rencontre de la conclave hier, il ressort qu’Adama Barrow est intraitable sur le départ de Yahya Jammeh. «C’est lui le président de Gambie et Yahya Jammeh doit partir et éviter un bain de sang», a-t-il clairement martelé.

Après avoir écouté les présidents Nigérian, Sierra Léonais et Libérien, Adama Barrow a fait savoir que « la volonté populaire du peuple gambien ne saurait être monnayée». Avant d'appeler la communauté internationale à rester ferme sur les principes et à faire partir Yahya Jammeh, par la force, s’il le faut.

Car, pour lui, « à partir de janvier, si Yahya Jammeh reste sur ses positions, le peuple gambien ira directement le déloger du State House». 
 
Après avoir demandé à Adama Barrow de rester patient et de ne pas tomber dans le piège de la confrontation qui risque de précipiter les choses et plonger le pays dans la violence, le président Mouhamadou Buhari a fait comprendre que « les positions sont pour le moment irréconciliables». 
 
Le président Nigérian a laissé entendre qu’avec le temps «les choses vont s’arranger (car) en diplomatie, il faut toujours donner du temps au temps». Une sage parole très éloignée de celle de Yaya Jammeh qui a été, pour sa part, très clair. «Si la CEDEAO intervient dans le pays de mes ancêtres, la Gambie sera le cimetière de vos soldats», a-t-il averti. 

Aminata Diouf

Jeudi 15 Décembre 2016 - 08:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter