Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sollicitation de "ndigueul" : Wade désavoue Ndéné

Les propos du président de la République et de son premier ministre ne vont pas de pair. En effet, si Souleymane Ndéné Ndiaye soutient que le chef de l’Etat n’a jamais cherché de « ndigueul » (consigne de vote) pour la présidentielle de 2012, Abdoulaye Wade lui ne cache pas sa volonté de jouir d’un coup de main religieux pour sortir vainqueur au soir du 26 février.



Sollicitation de "ndigueul" : Wade désavoue Ndéné
« Wade n’a jamais cherché de ndigueul et ne le cherchera jamais », s’était assuré le directeur de campagne du candidat du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), invité de l’émission « Et si on en parlait » de la TFM dimanche dernier. Un discours qui est loin d’être celui de son candidat pour qui « les déclarations de Souleymane n’engage que lui. Moi j’ai besoin de toutes les formes d’expression pouvant faire triompher la coalition qui porte ma candidature ».
 
Le chef de l’Etat n’a pas manqué de s’étonner de cette position de son premier ministre qu’il juge même « illogique ». « Dire que nous n’avons pas besoin de ndigueul, en tant que mourides, ne me parait pas personnellement logique. Quelle qu’en soit la forme, nous en voulons, moi en premier », a informé Me Wade à son entourage, nous indique le journal « L’observateur ».
 
En cette période de précampagne électorale, la convoitise d’un ndigueul semble plus que nécessaire pour le pape du PDS car « aucun appel à ce succès ne sera de trop », admet-il.
 


Mercredi 18 Janvier 2012 - 10:42


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Daour KONATE le 18/01/2012 17:00
Hé ! Hé ! Wade sait que, malgré l'assurance qu'il affiche d'être victorieux, cela sera très loin d'être facile pour lui dans la confrontation des présidentielles. Maintenant qu'il n'y pas de N'digueul, il mesure l'ampleur du désastre qui se profile et la mise au point qu'il vient de faire est un véritable cri du coeur, pire c'est un appel au secours. Mais la "messe" est déjà dite à Touba !!! La suite au prochain numéro.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter