Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sonko tranche le débat sur la cohabitation post-législatives : "Nous ne voulons pas du poste de Premier ministre en cas de victoire"

Ousmane Sonko et sa coalition Ndawi Askan Wi (NAW) ne veulent pas du poste de Premier ministre si jamais ils arrivent en tête après les élections législatives.



Sonko tranche le débat sur la cohabitation post-législatives : "Nous ne voulons pas du poste de Premier ministre en cas de victoire"

Le débat sur la cohabitation entre le pouvoir et l'opposition dans un même Gouvernement au lendemain des élections législatives a été agité. Ousmane Sonko n'est ni dans le camp de la plupart des partis de l'opposition qui pensent que cela serait inévitable si la mouvance présidentielle perd la majorité, ni du côté des membres du pouvoir qui avancent que même en cas défaite aux législatives, la Constitution sénégalaise ne prévoit pas la cohabitation.

La tête de liste de Ndawi Askan Wi a rejeté toute velléité de cohabitation avec l'exécutif en cas de victoire aux élections du 30 juillet prochain. "Nous ne voulons pas du poste de Premier ministre si nous sortons majoritaires des élections législatives. La Constitution sénégalaise est claire, c'est le Président de la République qui définit la politique du Gouvernement. Et nous ne voulons pas être là à exécuter son PSE", a déclaré Ousmane Sonko lors de la conférence de presse organisée par sa coalition jeudi pour présenter la liste PENCUM NAWLE.

Le leader de "Pastef" pense que le rôle d'une majorité est de proposer des lois en vue d'améliorer la gouvernance de l'exécutif et de faire barrage en cas de dérives de celui-ci.


AYOBA FAYE

Vendredi 9 Juin 2017 - 10:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter