Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Thiaat sur la plainte contre l'Etat du Sénégal : "Nous avons réuni 8700 signatures en 7 jours"

La plainte contre l'Etat du Sénégal, initié par le mouvement "Y'en a marre" et des membres de la société civile, suit son court à grand pas. En une semaine, Thiaat et ses camarades ont réuni 8700 signatures de citoyens sénégalais désireux de se faire livrer leur carte d'identité nationale biométrique.



L'Etat du Sénégal va certainement être traduit devant la Cour de justice de la Cedeao si le rythme des signatures sur la plainte de Y'en a marre et des membres de la société civile sénégalaise continue de grimper. 
D'après Thiaat, plus de 8 000 signatures ont été récoltées en une semaine de campagne. "On investit les quartiers, les rues, les marchés. On s'est déployés partout au Sénégal et dans la diaspora, on fait du porte à porte pour parler aux populations. En 7 jours, nous en sommes à plus de 8700 signature, 8000 physiques et 790 en ligne. Nous espérons atteindre 10 000 d'ici minuit (la déclaration date de vendredi)", indique le rappeur sénégalais.

Thiaat d'affirmer : "Nous allons continuer jusqu'à avoir la signature de toutes les personnes qui ont été privées de leur droit civique. Lorsqu'on aura fini de collecter toutes les plaintes, on les remettra à nos avocats qui se chargeront de la procédure juridique au Parquet de la Cedeao".
Et même si le membre du mouvement "Y'en a marre" admet ne pas avoir le chiffre exact des personnes touchées par le préjudice, il avance une estimation de plus de 500 mille Sénégalais et révèle qu'ils auront plus d'une dizaine d'avocats sénégalais et étrangers pour défendre leur cause, en plus de la Raddho, Amnesty International, Forum du justiciable, professeurs d'université, ingénieurs statisticiens etc.
Pour rappel, "Y'en a marre" et des membres de la société civile sénégalaise dénoncent la dépense de "50 milliards de Fcfa pour la fabrication de cartes d'identité biométriques qui n'ont pas été délivrés aux citoyens sénégalais" 
 

AYOBA FAYE

Samedi 26 Août 2017 - 11:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter