Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Un journaliste violenté pour avoir couvert un meeting d'opposition en RDC



Un journaliste violenté pour avoir couvert un meeting d'opposition en RDC

Le journaliste Rodrigue Ndakazieka a été arrêté au moment où il venait d'assurer la retransmission en direct du meeting de l'opposant et candidat à l'élection présidentielle Martin Fayulu.

L'ONG Journaliste en danger (JED) indique que le "journaliste - technicien" d’une radio de la province du Kwilu "a été interpellé, le mercredi 19 décembre 2018, au moment où il quittait sa rédaction par un groupe de policiers".

Il a été "violemment battu pour avoir couvert un meeting d'un candidat" d'opposition en République démocratique du Congo.

"Embarqué de force dans un véhicule", le journaliste a été conduit à la résidence "d'une députée locale de la majorité "où il sera ligoté et torturé pendant plusieurs heures avant son transfert à Kinshasa dans la soirée", selon JED.


"Le journaliste est détenu dans un cachot du Commissariat provincial de la police de Kinshasa".

Cité par JED, le directeur de la Radio Mwinda, Jean Bosco Diona, affirme que "les installations de son média sont assiégées".

Les élections initialement prévues le 23 décembre ont été renvoyées au 30 décembre, certains observateurs redoutent une flambée de violence.


bbc

Vendredi 21 Décembre 2018 - 10:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter