Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Une première dans l'histoire de l'Assemblée nationale : Plus de 80% des députés ne seront pas reconduits

Le Président Macky Sall a entendu les cris de désapprobation du peuple envers les élus de la 12e législature, qualifiée de pire dans l'histoire du parlement, par certains observateurs. Plus de 80% des députés ont été zappés des listes.



Inédit. Après les élections législatives du 30 juillet prochain, les populations sénégalaises sont assurées de voir un nouveau visage de leur Assemblée Nationale. Plus de 80% des députés qui composaient la 12e législature ne seront pas reconduits dans l'Hémicycle. Et cela, grâce au président Macky Sall qui a décidé tout bonnement de zapper de la liste Benno Bokk Yakaar (Bby) le plus grand nombre de députés de la présente législature. Dans l'histoire politique du Sénégal, un tel chamboulement n'était possible que lorsqu'il y avait un changement de régime. Autrement, la mouvance présidentielle ne changeait que quelques têtes dans les listes d'investitures.
L'histoire ne bégaiera donc pas avec la 13e législature, qui aura à coup sûr, une configuration différente de celle dont on dit être la plus nulle que le Sénégal ait jamais connu. Dans certains départements, le président Macky Sall a viré tous les députés pour investir de nouvelles têtes, même si ces dernières sont inconnues du bataillon.

Par exemple, dans les trois départements de la région de Kolda, Sana Kandé et Coumba Baldé jusque-là peu connus ont été investis aux places de Alpha Baldé et Aissatou Tahibou Baldé du Parti socialiste. Même chose à Vélingara où le maire Mamadou Oury Baila Diallo (un transhument) et Aminata Diaosont préférés à Mariama Diallo et Amadou Tidiane Talla.
Les députés de Guinguinéo et de kaolack Mamadou Moustapha Ndiaye et Thiané Sakho n'auront pas de second mandat. Les députés socialistes Aissatou Bambado Sall de Tivaouane, Anta Sarr de Louga, la doyenne des députés Seynabou Dieng, Mar Diouf de Bargny et Doudou Issa Niasse ne sont pas reconduits par leur leader Ousmane Tanor Dieng.
Le leader de l'Urd Djibo Ka, Samba Diouldé Thiam, la néo-apériste Fatou Thiam ainsi que les députés de la Ligue démocratique, Bintou Dansokho et Penda Seck Dieng, le député Mohamed Tété Diédhiou, Ibrahima Sané (Bignona) du Rds de Robert Sagna, Katy Cissé Wone, ont été également zappés.

Les Sénégalais auront une Assemblée nationale avec un nouveau visage après les élections du 30 juillet, peu importe si la mouvance présidentielle obtient ou non une majorité absolue. Reste à savoir si le renouvellement se fera sentir dans les actions des élus
 

AYOBA FAYE

Lundi 12 Juin 2017 - 10:15




1.Posté par Ndiaye le 12/06/2017 12:24
On ne voté pour une personne on vote pour permettre le président et son gouvernement d'asseoir sa politique de développement
Une assemblée qui applaudit ce que tout gouvernement souhaite
Seul le peuple décide
Pour le moment je souhaite que ce gouvernement ait tous les moyens de gouverner dans la tranquillité

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter