Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Vaccination anti-covid: Des médecins en spécialisation dénoncent "des pratiques discriminatoires" et boycottent les activités hospitalières

Le Collectif des Médecins, Pharmaciens et Dentistes en Spécialisation (COMES), décrète "une cessation de toute activité hospitalière pour une durée de deux jours" en réponse au "refus catégorique des autorités sanitaires concernant leur accès au vaccin contre la Covid-19".



Le Collectif des Médecins, Pharmaciens et Chirurgiens-dentistes en Spécialisation (COMES), a décidé de décréter une cessation de toute activité hospitalière sur toute l'étendue du territoire sénégalais pour une durée de deux jours (48 h), à compter de ce mercredi 3 mars 2021 en réponse à l'injustice dont sont victimes les médecins (DES) sans statut.

Dans un communiqué qu’il a rendu public, il dénonce l'injustice dont sont victimes les médecins en spécialisation (DES) sans statut qui ne sont pas vaccinés contre la Covid-19.

En effet selon le communiqué, «on leur a opposé un refus catégorique à l'accès au vaccin alors qu'au même moment on procédait à la vaccination d'autres agents ou personnel non médical exerçant au sein de ces structures (agents administratif, techniques, secrétaires entre autres) ».

Dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, les autorités sanitaires ont décidé de procéder dans un premier temps, à la vaccination des cibles prioritaires qui sont représentés par le personnel de santé de première ligne et les personnes âgées et soufrant de comorbidités.

Grande  est leur «surprise» lorsqu'ils se sont rendus compte qu'au niveau de certains centres hospitaliers de Dakar « se réalisent des pratique discriminatoire vis à vis des médecins en spécialisation ».

Ainsi, le Collectif des Médecins, Pharmaciens et Dentistes en Spécialisation ( COMES) « condamne fermement avec énergie le manque de respect et de considération à l'égard de ses membres». Il lance un appel aux autorités sanitaire pour qu'ils montrent plus de considération vis-à-vis du personnel médical en spécialisation.

Ndeye Fatou Touré

Mercredi 3 Mars 2021 - 14:31


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter