Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Venezuela: contradictions et doutes après l'attentat présumé contre Nicolas Maduro

Si les autorités vénézuéliennes parlent bel et bien d'un « attentat » contre le président de la République, Nicolas Maduro, les membres du gouvernement ne semblent pas tous avoir la même version des faits.



Venezuela: contradictions et doutes après l'attentat présumé contre Nicolas Maduro
Le ministre vénézuélien de l'Intérieur, Nestor Reverol, a déclaré que l'attentat contre le chef de l'Etat a été commis par deux drones chargés chacun d'un kilo de C4, un puissant explosif militaire.

L'un des drones aurait survolé la tribune présidentielle mais aurait été perturbé par un système de brouillage et aurait explosé hors du périmètre prévu, selon le ministre. Le contrôle d'un second drone aurait été perdu et il aurait explosé contre un bâtiment situé non loin de la parade militaire.
Trois drones pour le ministre de la communication

Le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez, parle lui non pas de deux mais de trois drones et de trois explosions, l'une face à la tribune présidentielle, l'autre du côté droit de celle-ci et un troisième contre l'immeuble d'habitation.

Tarek Saab, le procureur général proche du pouvoir, a encore une autre version: « J'ai pu observer comment le drone qui filmait la cérémonie a explosé », a-t-il déclaré samedi soir sur la chaîne CNN en espagnol.

RFI

Lundi 6 Août 2018 - 19:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter