PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)





​Formation/ Lead Campus: Une nouvelle génération de leaders pour l’Afrique de demain



​Formation/ Lead Campus: Une nouvelle génération de leaders pour l’Afrique de demain
LeAD Campus (Leaders pour l’Afrique de Demain) a été officiellement lancé vendredi 13 novembre, dans le cadre d’une cérémonie qui réunissaient les personnalités suivantes : Charline Avenel, Secrétaire Générale de Sciences Po, Anne Paugam, Directrice générale de l’Agence Française de Développement, Jean-Michel Debrat, Directeur Général de la Fondation AfricaFrance et Tony Elumelu, investisseur et philanthrope nigérian ; Président de UBA-United Bank of Africa et Fondateur de Tony Elumelu Foundation. Le programme consiste à détecter les leaders et futurs leaders africains, les réunir dans une communauté, les accompagner dans le développement de leurs compétences et de leurs projets pour assurer la croissance durable et inclusive de l’Afrique, telle est l’ambition du programme LeAD Campus (Leaders pour l’Afrique de Demain).
 
Pilotée par les entreprises du continent, cette formation est co-construite par 4 institutions africaines et françaises : Sciences Po (France), l’Institut Supérieur du Management de Dakar (Sénégal), la Graduate School of Development Policy and Practice (GSDPP) de l’Université du Cap (Afrique du Sud) avec l’appui du CEFEB, Université d’entreprise de l’Agence Française de développement (AFD). Ce programme intensif, bilingue français/anglais, s’articule autour de 3 thématiques spécifiques à l’Afrique: Business, Leadership et Enjeux sociétaux. Les sessions seront organisées successivement en Afrique du Sud, à Dakar et à Paris, souligne le communiqué parvenu à Pressafrik.com. Document qui précise que les formations en présentiel seront complétées par un dispositif d’apprentissage à distance innovant conjuguant des cours en e-learning, un business game et du renforcement linguistique. La première promotion de 25 participants, dont la rentrée s’effectuera en avril 2016, sera composée de hauts potentiels aux parcours exceptionnels, issus en grande majorité́ du secteur privé. Hommes et femmes de 28 à 40 ans, ils refléteront la diversité́ socio-professionnelle du continent et proviendront des 5 grandes zones d’Afrique : Nord, Ouest, Est, Afrique centrale et australe.
 
«Bien souvent je me suis senti seul en me posant ces questions : dans les 30 prochaines années le continent africain deviendra-t-il enfin un continent développé ? Combien de temps l’Afrique prendra-t-elle à émerger ? Aujourd'hui, je me sens moins seul… Je pense que l'Afrique a besoin de plusieurs choses. Premièrement de leadership : oui, nous avons besoin de leaders capables d’informer, de mobiliser et d’inspirer leur peuple. Il est urgent pour l’Afrique de compter sur ses ressources humaines. Des leaders avec des compétences et des connaissances nouvelles adaptées à notre ère…Et c’est cela qui nous réunit aujourd'hui. C’est la raison pour laquelle nous sommes fiers et heureux de lancer des programmes à l’instar de LeAD Campus ici en France, ou des initiatives comme YALI implémenté par le président Obama. Ces programmes offrent des formations spécifiques qui apportent aux cadres africains des pays émergents, des compétences, des outils et de la méthodologie. Ils sont conçus pour booster la transformation de l’Afrique ; ce qui est primordial dans la recherche de solutions innovantes qui permettront de faire face aux défis actuels et futurs auxquels notre continent est confronté… », dira l’invité d'honneur de la manifestation, Tony O. Elumelu lors de la cérémonie qui a eu lieu à la Maison de l'Amérique Latine, devant un parterre composé d'universitaires, de chefs d’entreprises du MEDEF et du CIAN. 


Jeudi 19 Novembre 2015 - 09:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter