PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




57ème anniversaire - 4 avril: les "gardes rouges" bouclent le défilé



Le Sénégal fête le 57ème anniversaire de son accession à la souveraineté internationale. La célébration marquée par une cérémonie de prise d’arme, suivie d’une remise de décorations, d’un défilé militaire, paramilitaire, civil, motorisé, aérien, 3.824 militaires et paramilitaires et 1.822 civils vont y participer. 
  
«Rôle des Forces de défense et de sécurité dans la protection de l‘environnement», est le thème de cette année.

Arrivé sur la Place de la Nation, ex-Obélisque, le Chef de l'Etat a été accueilli par les personnalités de l'Etat au plus haut niveau. 

La présence d’un détachement de l’Armée gambienne est l"innovation cette année, en plus d’une revue navale filmée. 

Chef suprême des Armées, le Chef de l'Etat est en train de remettre les distinctions. Ladite cérémonie se poursuivant, le Premier ministre prendra la suite du président de la République, Macky Sall. 

Ladite cérémonie de remise des décorations sera suivie de la projection de la revue navale. 

En tenue de couleurs bleu et saumon et bottes blanches, les Majorettes de l'Institut Notre Dame sont en piste. Elles déroulent leur chorégraphie devant le Chef de l'Etat, la Première Dame, la vice-présidente de la Gambie, les président de l'Assemblée nationale, du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT), du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) et des personnalités de l'Etat. 

Une prestation qui colle avec le thème du 57ème anniversaire de l'indépendance (avec des balais). 

La Musique de la Police annonce  l'Agence nationale de la case des tout-petits qui donne le ton du défilé civil. Les communes de Biscuiterie, Dakar-Plateau (en tenues traditionnelles), Dieuppeul-Derklé (habillé par la SENELEC), Point E, Grand-Dakar, Mermoz-Sacré Coeur, Ngor, Parcelles Assainies, la Patte d'oie, Sicap-Liberté, Yeumbeul - Nord, Yeumbeul - Sud, Guédiawaye, Pikine, Rufisque, CEM Martin Luther King, ont marqué le pas. 

Le Chef de l'Etat se lève pour le passage des anciens combattants. 

En beige et marron (wax et dentelle), les Majorettes du lycée John F. Kennedy s'avancent. Cette prestation ouvre une autre page du défilé. Après les civils, place est faite aux militaires. 

Innovation de ce 4 avril, l'Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale (EOGN) assure le spectacle avant le défilé motorisé. 

Couac organisationnel, la revue navale est de nouveau projetée. Les navires baptisés Ferlo, Kédougou, Fouladou des noms de régions et zones sénégalaises, l'Armée explique ce choix par la fidélisation des relations entre l'Armée et la Nation. 

Le Chef de l'Etat, Macky Sall est debout pour le défilé motorisé. Une occasion pour l'Armée de présenter ses nouvelles acquisitions. 

Venues renforcer le parc de 165 déjà existantes entre 2012 et 2016, 60 sur 162 ambulances médicalisées ont défilé. 

Le Prytanée militaire de Saint-Louis précède l'Ecole militaire de Santé, puis l'école de gendarmerie, de l'ENSOA (École Nationale des Sous-Officiers d'Active) sise à Kaolack, de l'ESOGN (École des Sous-Officiers de la Gendarmerie). 

C'est le début du défilé aérien avec des aéronefs, des avions et un hélicoptère dernièrement acquis pour des missions de reconnaissance et d'appui. 


Le président Macky Sall se lève pour saluer le détachement de l'Armée Gambienne. Debout elle aussi, la vice-présidente de la Gambie applaudit leur passage. Rappeler qu'à l'occasion de la célébration du 52ème anniversaire de l'Indépendance de la Gambie, le président Macky Sall était l'invité d'honneur du président Adama Barrow, le 18 février dernier. 

Après les Gambiens, place à la gendarmerie nationale et la légion de sécurité et de protection à pied, aux forces spéciales terre, air et mer, puis le 12ème bataillon d'instruction, le détachement militaire de Bango, détachement de l'Armée de l'Air, la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers, le Groupement Mobile d'Intervention (GMI, 45 éléments ont défilé), la Sécurité publique, la Brigade d'Intervention Polyvalente (BIP), l'Administration Pénitentiaire, la Douane, les Eaux, Forêts, Chasses et Conservations des Sols et le Service d'hygiène. 

Le bataillon des parachutistes qui marque le pas lentement, s'annonce. Suivant la même cadence, le bataillon des commandos arrive derrière, aux rythmes de la musique principale des Forces Armées. 

La défilé à pied ayant pris fin, la section aérienne de la gendarmerie nationale se présente (avec des avions ultra-légers motorisés, ULM,...) avant la dernière phase du défilé avec l'escadron montée communément appelée "gardes rouges". 


Mardi 4 Avril 2017 - 12:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter