Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Abubacar Shecau, leader de "Boko Haram" se serait suicidé en faisant sauter la charge d'explosifs



Abubakar Shekau, alias « Darul Tawhid », alias « Abacha Abdullahi Geidam », alias « Damasack"  né entre 1965 et 1975, dans le village de Shekau, dans l'État de Yobe, au Nigéria, et mort le 19 mai 2021 dans la forêt de Sambisa, est un djihadiste et un  terroriste nigérian, chef de Boko Haram  de  2009  à 2021.

En 2009, après la mort de Mohamed Yusuf, Shekau prend la tête du Groupe sunnite pour la prédication et le djihad, dit « Boko Haram » et relance l'insurrection djihadiste dans le nord-est du Nigeria. En 2014, son groupe s'empare de plusieurs villes et prend le contrôle d'une large partie de l'État de Borno, avant d'être finalement repoussé et de retourner à la guérilla en 2015 à la suite d'une contre-offensive de l'armée nigériane et d'une intervention militaire de l'armée tchadienne.

Lors de cette période, Boko Haram commet des massacres de grande ampleur et commet des attentats aveugles qui provoquent la mort de milliers de victimes civiles.

En 2015, Shekau prête allégeance à l'État islamique et devient le chef de la « Province de l'Afrique de l'Ouest » du califat. Mais jugé trop extrémiste par l'État islamique, il est destitué en août 2016 et remplacé par Abou Mosab al-Barnaoui. Il trouve la mort dans la forêt de Sambisa, lors de combats contre l'État islamique en Afrique de l'Ouest.

Salif SAKHANOKHO

Lundi 7 Juin 2021 - 10:42


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter