Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire 94 milliards Fcfa: le Procureur préfère laisser l'Assemblée faire l'enquête à sa place



Affaire 94 milliards Fcfa: le Procureur préfère laisser l'Assemblée faire l'enquête à sa place
Le procureur de la République a été interpellé mercredi sur l'affaire de détournement présumé des 94 milliards Fcfa du Titre Foncier 1451/R, soulevé dans les médias par Ousmane Sonko. Toutefois, Serigne Bassirou Gueye n'a pas voulu s'épancher sur la question.
Selon le chef du parquet, l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire sur le sujet ne ferait pas bon ménage avec un un autre groupe d'investigation. "Effectivement, j'ai reçu une plainte. Nous parlons du temps de traitement d'un dossier. Entre temps, une commission d'enquête parlementaire est mise en place. Pour ne pas faire désordre, nous attendons les conclusions de l'Assemblée nationale", a-t-il déclaré devant les journaliste.

Pour rappel, le leader de Pastef Les Patriotes, Ousmane Sonko, a accusé publiquement l'ancien Directeur des Domaines Mamour Diallo, d'avoir détourné 94 milliards sur le TF1451/R.

AYOBA FAYE

Jeudi 13 Juin 2019 - 09:43




1.Posté par Diaby le 13/06/2019 12:47
Monsieur le procureur avec tout le respect que je vous dois ,arrêtez de prendre les sénégalais pour des nouilles. Même s'il y'a un temps pour la justice, on peut bien regarder le moment de la plainte de SONKO et la mise en place de la commission d'enquête parlementaire. Et si c'est vrai que la ligne droite est le plus court chemin d'un point à un autre , pourquoi la commission ne vous à pas laisser directement.

2.Posté par Modou kheury le 13/06/2019 13:43
Nous ne voulons pas de cette enquête parlementaire. J'ai honte d'entendre ce procureur parler de désordre et préfère attendre les conclusions des députés mécaniques de Macky Sall. Tous les sénégalais déplorent le fonctionnement de cette assemblée. Et nous pouvons dire adieu à nos 94 milliards.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter