Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire Pétro-Tim: A peine nommé, Seydou Guèye s'attaque à l’opposition

Le nouveau ministre en charge de la Communication du président de la République, Seydou Guèye, ne perd pas de temps. Il sait pourquoi il a été nommé et s’attaque déjà aux détracteurs du frère du chef de l’Etat, Aliou Sall, qui a démissionné de son poste de Directeur général (Dg) de la Caisse des dépôts et de consignation (Cdc), lundi 24 juin.



Affaire Pétro-Tim: A peine nommé, Seydou Guèye s'attaque à l’opposition
 « L’affaire Pétro-Tim n’est qu’un vieux serpent de mer que l’opposition brandit sans convaincre, à chaque fois qu’elle est en perte de vitesse». C’est l’avis de Seydou Guèye selon qui, ce scandale ne fait que ternir l’image du pays. 

 « On peut constater qu’il y a un vacarme inutile surtout pour une affaire dont la justice s’est saisie. En réalité c’est l’image de notre pays qui est visée dans cette vaine tentative de déstabilisation du Gouvernement. Il ne s’agit ni plus ni moins que de bidonnage, pour emprunter le jargon journalistique», avance-t-il dans un entretien avec le journal « L’As ». 

« Il y a d’abord un reportage à charge de la BBC, fondé sur de graves allégations, dans un contexte justement où tous les investisseurs nous suivent de près», fulmine le chargé de Com’ de la Présidence.  

 Seydou Guèye tient à rassurer le peuple sénégalais que: «Depuis le début de cette affaire, les soutiens d’instances internationales spécialisées dans les domaines du pétrole et du gaz se sont multipliés car le Président Macky Sall a fait de la transparence, un cheval de bataille ». 

Toutefois, il souligne que : « L’exigence de justice dans cette affaire est tout à fait légitime, mieux c’est une obligation. Par contre, elle ne doit pas être le prétexte pour chercher à déstabiliser notre pays ou pour ternir son image par de accusations sans preuves ». 

Aminata Diouf

Mercredi 26 Juin 2019 - 11:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter