Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Afghanistan: quinze (15) enfants tués dans une explosion dans l'est du pays

​Au moins quinze enfants ont été tués et une vingtaine de personnes blessées, vendredi 18 décembre, dans une explosion dans la province de Ghazni (est de l'Afghanistan). La détonation s’est produite près d’un rassemblement dans cette région qui connaît une recrudescence des violences malgré les pourparlers de paix en cours entre les talibans et les membres d'une délégation envoyée par Kaboul.



Un rickshaw chargé d’explosifs est à l’origine de la détonation. Le tricycle était garé à quelques mètre d’une maison dans laquelle des dizaines de personnes, dont plusieurs enfants, étaient rassemblées. Une cérémonie religieuse était en cours. Selon certains journalistes locaux, une compétition de récitation du Coran avait lieu quand la déflagration s’est produite.

Les autorités locales affirment que l’explosion a eu lieu dans un district contrôlé par les talibans. Difficile de savoir si elle a eu lieu à dessein ou si la charge a explosé par erreur. L'explosion n'a en tout cas pas été revendiquée.

À Ghazni, les violences sont récurrentes. Elles n’ont pas cessé avec le début des pourparlers à Doha au Qatar, elles ont plutôt augmenté. Les talibans y mènent régulièrement des attaques contres les forces gouvernementales afghanes. Les insurgés ont intensifié leurs offensives à travers le pays, et notamment dans l’est et le sud.

Des pourparlers complexes
Les talibans et les négociateurs envoyés par Kaboul se sont mis d’accord récemment sur la feuille de route et les procédures techniques relatives aux négociations de paix. Les discussions doivent reprendre le 5 janvier. 

Elles s’annoncent longues et difficiles tant les deux parties s’opposent sur de nombreux points telle la nature même de l’État afghan, le gouvernement veut conserver la Constitution actuelle, les talibans veulent un émirat islamique. Le. cessez-le-feu est aussi un point de friction. Le président Ashraf Ghani ne cesse de le réclamer, les talibans continuent de le refuser. 

RFI

Samedi 19 Décembre 2020 - 16:39


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter