Afrique du Sud : le procès contre Jacob Zuma reporté au 8 juin à l'ouverture de l'audience


Une vieille affaire de vente d'armes qui remonte aux années 90, d’accusations de corruption, fraude et blanchiment d’argent a mené l'ancien président sud-africain Jacob Zuma face aux juges. Zuma devait comparaître à partir de ce vendredi 6 avril devant un tribunal à Durban.
 
Détendu, l'ancien président sud-africain, est arrivé en début de matinée au palais de justice de la capitale de la province du KwaZulu-Natal, son fief politique, pour une audience préliminaire qui s'annonce. Son avocat, Michael Hulley, a fait savoir qu'il demanderait le renvoi des débats dès l'ouverture de l'audience.