Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Après l'affaire IAAF, Lamine Diack et son fils encore cités dans une affaire de blanchiment d'argent



Lamine Diack et son fils, Pape Massata Diack encore cités dans un autre scandale de blanchiment d'argent.  Ce, quelques jours après leur condamnation, respectivement à quatre et cinq ans de prison par la justice française pour corruption dans l’affaire de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF). 

La révélation est de "Fincen Files". Selon une enquête mondiale du Consortium international des journalistes d'investigation (Icij) les « Diack » sont impliqués dans 112 opérations bancaires suspectes pour un total de 55,7 millions de dollars, soit plus de 30 milliards Fcfa. Les virements ont été faits à la City Bank.

Selon l’ICIJ, des millions de dollars ont transité par les banques internationales, au profit d’un vaste réseau liant les sphères politiques et sportives, de l’IAAF au gouvernement russe, de Dakar à Moscou, en passant par Monaco, sans éveiller les soupçons des instances de contrôle des flux financiers.

Ces informations sont issues d’une base de données financières secrète obtenue par BuzzFeed News et partagée avec le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ). 

Les documents divulgués, appelés “FinCEN Files”, comprennent plus de 2100 rapports d’activités suspectes rédigés par des banques et d’autres acteurs financiers et soumis au réseau de lutte contre les crimes financiers du département du Trésor américain (FinCEN). 

Selon BuzzFeed News, certains de ces dossiers ont été rassemblés dans le cadre des enquêtes de la commission du Congrès américain sur l’ingérence russe dans l’élection présidentielle américaine de 2016, tandis que d’autres ont été rassemblés à la suite de demandes adressées à FinCEN par des organismes chargés de l’application de la loi.

Les rapports – des bulletins d’information techniques et très denses – sont les dossiers du Trésor américain les plus détaillés jamais divulgués. Ils révèlent les transactions traitées par des grandes banques, dont HSBC, Deutsche Bank, JPMorgan Chase et Barclays. 

Fana CiSSE

Lundi 21 Septembre 2020 - 11:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter