Arrestation de Bamba Fall, rupture du dialogue politique : Abdoul Mbaye accuse!

L’arrestation des proches de Khalifa Sall dont Bamba Fall, et le processus électoral ont été au centre de la réunion du Bureau politique de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) d’Abdoul Mbaye. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, l’ancien Premier ministre et Cie ont vivement dénoncé l’exploitation de ces deux cas qui démontrent que son ancien mentor veut annihiler ses opposants.



Arrestation de Bamba Fall, rupture du dialogue politique : Abdoul Mbaye accuse!
L’arrestation des socialistes dont Bamba Fall n’est rien d’autre qu’une stratégie de rétorsion contre les proches du maire de Dakar Khalifa Sall. C’est l’avis de l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye qui se prononçait sur la question lors de la réunion du Bureau politique de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act). Selon lui, c’est une preuve des dérives du régime du Président Macky Sall tentant à mettre des bâtons dans les roues de ses opposants politiques.

Dans ce registre, l’Act «regrette l’extrême sévérité des premières mesures visant les camarades de parti du maire Khalifa Sall, ainsi que le caractère disproportionné des chefs d’inculpation retenus contre ces dernier (Bamba Fall et Cie)».

Néanmoins, Abdoul Mbaye se dit confiant en la justice sénégalaise «dont la majorité des magistrats savent et sauront dire le droit quelles que puissent être les instructions données par le pouvoir en place».

Revenant sur le processus électoral, l’Act dénonce la rupture consensuelle qui a été «la source de la grande stabilité politique dont la démocratie sénégalaise s’enorgueillit». Et de poursuivre : «les modifications apportées à la loi électorale du 2 janvier 2017 » qui ne font que «fragiliser les acquis démocratiques majeurs de notre pays».

Ousmane Demba Kane

Jeudi 19 Janvier 2017 - 09:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter