Attentat de Berlin : le suspect était sous surveillance



Attentat de Berlin : le suspect était sous surveillance
La police allemande a lancé une chasse à l'homme à l'échelle européenne pour retrouver le principal suspect de l'attaque qui a fait 12 morts à Berlin, le 19 décembre.
L'attaque au camion-bélier a visé un marché de Noël très fréquenté, près de l'avenue touristique Kurfürstendamm, à Berlin.
49 personnes ont également été blessées lorsque le poids lourd a foncé sur la foule.
La police allemande sous les feux des critiques
Les services policiers sont critiqués pour ne pas avoir su prévenir la tragédie de lundi dernier.
Le suspect numéro 1, Anis Amri, d'origine tunisienne, était en effet connu comme islamiste dangereux par les services de renseignements allemands.

Il avait été placé sous surveillance policière en début d'année.

Les autorités le soupçonnaient de préparer un cambriolage pour financer l'achat d'armes. Mais, l'enquête avait été abandonnée faute de preuves.

Après avoir quitté la Tunisie en 2011, Anis Amri avait écopé d'une peine de 4 ans en Italie, pour avoir incendié une école.

L'homme le plus recherché d'Europe

Un avis de recherche européen a été lancé contre lui, mercredi, après que des documents lui appartenant aient été retrouvés sous la cabine du véhicule utilisé pour commettre l'attentat.


Agé de 24 ans, « l'homme le plus recherché d'Europe » est considéré comme dangereux et susceptible d'être armé.

Le parquet allemand offre une récompense de 100 000 euros pour tout renseignement pouvant permettre son arrestation.

La police a procédé jeudi matin à des perquisitions et quatre interpellations à Dortmund, dans l'ouest de l'Allemagne, où a vécu quelque temps le jeune homme.


BBC Afrique

Jeudi 22 Décembre 2016 - 11:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter