Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Axe Tamba-Bakel: Idy charme des électeurs pour avoir pris la route (REPORTAGE)

L’axe Tamba-Bakel est connu pour son état de dégradation avancé. Il est même surnommé parfois l’axe de la mort. Tellement son état chaotique ou cahoteux laisse planer une psychose auprès des usagers. Le candidat Idrissa Seck a pris le risque. Un risque salué par certains habitants qui ont décidé de voter pour la Coalitin Idy2019.



Le président sortant, Macky Sall était à Kidira la semaine passée. Mais il a rallié cette partie du Sénégal oriental par les airs. Il a été convoyé par un hélicoptère. Un acte pas très apprécié par les habitants de Kidira. Ils l’ont manifesté à l’arrivée de la caravane Idy 2019 dans le cadre de la campagne présidentielle.  "Il (Macky Sall) a pris un hélicoptère. Il nous a manqué de respect. Je ne vais jamais voter pour lui", a déclaré jeudi soir au meeting de Idrissa Seck, un jeune habitant de Kidira Ousmane Bâ, élève en classe de Terminale.
 
L’un des principaux challengers de Macky Sall a été adulé. Cet axe routier est dans un piteux état et lui, il a bravé ces «conditions exécrables». Ce qui a suscité un élan de sympathie au sein de la population. Toutefois, l’ancien Premier ministre a été un l’instigateur de ce désaveu de certains habitants de Kidira.
 
Arrivée dans cette ville frontalière avec le Mali, à l'est du Sénégal, le candidat de la coalition "Idy 2019" a lui-même abordé la question en ironisant un candidat, président sortant. "On pouvait venir par hélicoptère. Mais j'ai décidé de prendre la voie terrestre avec les journalistes du Sénégal, pour montrer les réalités de la différence entre Dakar et le reste du territoire".
 
C'est sans doute cette déclaration de Idrissa Seck que suscité le débat lors du meeting. Boubacar Diallo, tailleur, et ses amis commentent devant son atelier. "Idy est très intelligent. Vous senti son tour de passe-passe pour critiquer Macky Sall", interpelle-t-il ses amis. "Pour moi, Macky Sall n'a pas de bons conseillers. C’est vrai que la route est mauvaise mais il ne devrait pas prendre un hélicoptère", rétorque le jeune Alpha Ba en langue peul.
 
Les jeunes que nous avons rencontrés dans notre tournée dans les ruelles de Kidira, à l'unanimité, dénoncent ce geste du candidat Macky Sall qui, selon eux, ne mérite pas leurs voix.
 
Et d’ailleurs, ils l’ont massivement manifesté à l’arrivée du cortège de Idrissa Seck. Ils sont venus en masse à ce meeting bien que tard dans la soirée. Vêtus de tee-shirts, des écharpes au tour du coup, ou pancartes en main, ils scandent "na dem na dem" (qu'il +Macky Sall+ s'en aille, en wolof).
 
L'axe Tamba-Bakel si est dégradé qu’il est fréquent de voir des gros porteurs et camions citerne renversés au bord de la route, le long du trajet. Pour bitumer cette route qui est quasi internationale parce qu’empruntée par les véhicules et poids lourds qui vont le Mali et la sous-région, les jeunes de Tamba et de Bakel avaient tenu à manifester. 
 


Salif SAKHANOKHO

Vendredi 15 Février 2019 - 12:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter