Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Bénin: Candide Azannaï donne des pistes sur sa démission du gouvernement

Au Bénin, le parti Restaurer l'espoir a tenu ce samedi 3 juin à Cotonou son troisième congrès ordinaire. Un nouveau logo, un nouveau bureau politique et des discussions sur le thème : « crédibilité politique, confiance publique : s'engager pour l'intérêt général ». Tout le monde attendait son président, Candide Azannaï, ex-ministre de la Défense qui a démissionné début avril du gouvernement Talon, dont il était l'un des premiers soutiens. Depuis son départ, il n'a pas expliqué les raisons de sa décision. Et s'il ne l'a pas fait ce samedi, il en a dit un peu plus.



« Vous savez, je sais parler. Mais vous savez aussi que si on sait parler, on doit savoir aussi se taire ». Candide Azannaï se tait pour le moment sur les raisons de sa démission. Mais dans son discours, truffé de citations de philosophie politique, l'ancien ministre de la Défense a donné quelques pistes : « Il est du principe de l'intérêt général que l'Etat ne peut pas être réduit à une association d'individus ayant en vue leurs intérêts particuliers. C'est très important ! »
 
Ce congrès était l'occasion d'évaluer la relation du parti avec le gouvernement de Patrice Talon. Guy Mitokpè, son secrétaire général et député, s'est opposé à l'examen du projet de révision de la Constitution. « Il y a des dissensions entre le gouvernement et nous-mêmes, mais nous ne nous sommes pas enregistrés, nous n'avons pas rempli les formalités qu'il faut pour être de l'opposition. Donc nous sommes critiques et nous avons décidé de rester du côté du peuple. »
 
Très remarquée, la présence de la famille Soglo, alors que Léhady Soglo est en difficulté à la tête de la Renaissance du Bénin. Les deux députés Restaurer l'espoir rejoindront la semaine prochaine le groupe parlementaire RB-RP de la doyenne Rosine Soglo pour éviter sa disparition.

Rfi.fr

Dimanche 4 Juin 2017 - 08:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >