Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Birahim Seck : «Le chef de l’Etat ne doit pas se prononcer sur une affaire pendante ... »

Le chef de l’Etat n’a aucune raison de se prononcer sur une affaire pendante devant la justice. C’est l’avis de Birahim Seck, membre du Conseil d’administration du Forum civile. Selon lui, le Président Macky Sall, en tant que président du Conseil supérieur de la magistrature, ne doit pas s’impliquer dans ce dossier, d’autant plus qu’il avait toujours refusé de le faire.



Birahim Seck : «Le chef de l’Etat ne doit pas se prononcer sur une affaire pendante ... »
«Premièrement, nous marquons notre étonnement parce que depuis le début de cette affaire, le président de la République n’a pas voulu se prononcer de façon explicite sur la question », a déclaré Birahim Seck, qui se prononçait sur la sortie du chef de l’Etat. Ce dernier a, en effet fustigé que son frère soit cité dans cette affaire.

Poursuivant, Birahim Seck explique que son courroux par le fait que le Président Sall, en tant que président du Conseil supérieur de la magistrature, est mal placé pour s’exprimer sur la question car, l’affaire est pendante de la justice.

Et, ajoute-t-il, contrairement à ce qui a été annoncé, le président de la République était bien au courant du dossier car ayant soutenu que son frère lui en a parlé avant de signer avec Timis Corporation. Avant de conclure : «Ce que nous demandons aujourd’hui c’est que le Président puisse s’abstenir du moment où il avait refusé de se prononcer depuis le début jusqu’à maintenant et qu’il laisse le juge faire, de manière républicaine, son travail et les Sénégalais sauront où se situe la vérité».

Ousmane Demba Kane

Lundi 19 Décembre 2016 - 14:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter