Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Candidature de Me Wade : Thiat, la question du conseil constitutionnel est un « faux débat »

Le Mouvement Y en a marre, dans sa 5ème conférence de presse depuis sa création le 28 janvier dernier, assure qu’ils vont participer à la manifestation du Mouvement du 23 juin (M23) intitulée « le Congrès du peuple », prévue le 23 décembre prochain à la place de l’Obélisque à Dakar au Sénégal. Y en a marre participe pour dire « Non » encore une fois à la candidature de Me Wade et selon le coordonnateur de Y en a marre « quand on refuse, on dit non ! »



Candidature de Me Wade : Thiat, la question du conseil constitutionnel est un « faux débat »
Le 23 décembre prochain, deux grandes manifestations sont prévues à Dakar, la capitale sénégalaise. Il s’agit du « Congrès du peuple » qui va être organisé par le M23 et le congrès d’investiture du candidat du Parti démocratique sénégalais (Pds).

Le Mouvement Y en a marre assure qu’il sera à la première loge du mouvement du 23 juin (M23) pour dire « Non ». Selon Fadel Barro, coordonnateur dudit mouvement, « ce 23 décembre fait partie de ces jours de la vie d’une Nation où ne rien faire s’assimile à une trahison. Nous avons l’obligation de participer activement au grand rassemblement à la place de l’Obélisque pour dire non. Oui ! Nous y serons pour faire face. Nous y serons pour défendre notre constitution. Nous y serons pour rester debout ! Nous y serons pour sauvegarder ce qui reste de notre vitrine démocratique craquelée par les attaques du régime libérale ».

Le Mouvement Y en a marre lance, ainsi un appel à ses compatriotes et concitoyens du Sénégal pour une « bataille républicaine ». « Nous invitons les Sénégalais à venir nous rejoindre dans cette bataille pour installer définitivement les fondements d’une République aux citoyens. Pour que demain nos enfants ne vivent pas les dérives d’un homme possédé par le pouvoirisme ou à supporter les envies monarchistes d’un quelconque vieillard ».   

Thiat du mouvement Y en a marre, quant à lui prend la constitution de son pays le Sénégal comme un livre saint (La Bible ou le Coran). « Est-ce que pour reconnaître un pêché, on a besoin de l’avis d’un Imam ou d’un Prêtre ? La question du Conseil constitutionnel est un faux débat, c’est juste Me Wade qui veut poser le débat ».

Y en a marre décide de répondre à la violence prônée par la non-violence. « Même s’ils nous frappent, nous tirent, nous jettent des pierres,  nous n’allons pas répondre. Nous ferons comme ce qu’on a fait Bambey et à Aïda Mbodj. On ne les considère plus, c’est une minorité qui a envie de brûler le pays pour avoir un prétexte de repousser les élections. Qu’ils ne comptent pas sur Y en a marre pour brûler le pays » martèle avec énergie Thiat du mouvement Y en a marre.

C’est par la présentation de leur nouveau single et nouveau site d’information Yenamarre-sénégal.com qu’a pris fin la 5ème conférence de Y en a marre dans l’un des hôtels de la place.


Mercredi 21 Décembre 2011 - 16:54


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter