Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus : 803 morts en Chine et 37 198 cas, le pic de contamination pourrait être passé

Malgré ces chiffres, le nombre de nouvelles personnes atteintes serait en train de se stabiliser.



Coronavirus : 803 morts en Chine et 37 198 cas, le pic de contamination pourrait être passé
Le nouveau coronavirus provisoirement baptisé 2019-nCoV a encore fait de nouvelles victimes. Mais la situation pourrait être en voie d'amélioration d'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

La Chine a certes annoncé 89 nouveaux décès ce dimanche portant le total à plus de 800 morts, 811 précisément, à cause de ce virus, quasiment tous sur son territoire national. 37 198 personnes ont également été contaminées en Chine, soit 2600 par rapport au précédent bilan établi samedi.

Mais l'OMS estime que le nombre de cas de contamination relevés quotidiennement se stabilise, même s'il est trop tôt pour en conclure que l'épidémie a dépassé son pic. «Nous enregistrons une période de stabilité de quatre jours, où le nombre de cas rapportés n'a pas progressé. C'est une bonne nouvelle et cela pourrait refléter l'impact des mesures de contrôle qui ont été mises en place», a déclaré le responsable des programmes sanitaires d'urgence, Michael Ryan.

Moins de cas suspects
En Chine, le nombre de cas suspects a également nettement diminué : il est ce dimanche d'un peu plus de 3900 pour les dernières 24 heures, contre plus de 5300 dans le bilan communiqué jeudi. Fin janvier, l'un des meilleurs spécialistes chinois des maladies respiratoires, Zhong Nanshan, a estimé que l'épidémie pourrait atteindre un pic aux alentours du 8 février avant de commencer à refluer.

Outre la région de Wuhan, coupée du monde depuis le 23 janvier, les mesures de confinement restent strictes dans de nombreuses villes chinoises, où des dizaines de millions de personnes doivent rester calfeutrées chez elles. Hong Kong oblige par exemple depuis samedi les personnes en provenance de Chine continentale à rester confinées pendant deux semaines. Shanghai, capitale économique chinoise, a imposé le port du masque de protection dans les lieux publics.

320 cas dans une trentaine de pays
Ailleurs dans le monde, de nouveaux cas ont été observés. Plus de 320 contaminations ont été confirmées dans une trentaine de pays et territoires. Cinq nouveaux cas (quatre adultes et un enfant, tous de nationalité britannique) ont été annoncés en France samedi, portant le total à 11 dans le pays.

De nombreux pays musclent leurs mesures restrictives à l'encontre des personnes en provenance de Chine et y déconseillent les voyages, la France étant la dernière en date samedi. La plupart des compagnies aériennes internationales ont interrompu leurs vols vers la Chine continentale.

Le virus serait apparu en décembre sur un marché de Wuhan où étaient vendus des animaux sauvages destinés à être consommés. Il appartient à la famille des coronavirus, qui comporte aussi bien des rhumes que des infections respiratoires mortelles. L'OMS estime que 82% des cas répertoriés sont mineurs, 15% graves et 3% critiques. Moins de 2% des cas sont mortels. Une étude évoque la possibilité que la diarrhée soit un possible vecteur de contamination.

leparisien.fr

Dimanche 9 Février 2020 - 10:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter