Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus : pic de l'épidémie, chiffres en France, nombre de morts

Près de 12 000 morts dans le monde, et 272 000 personnes contaminées... L'épidémie de coronavirus progresse à grande vitesse partout dans le monde. En France, le pic est à venir alors que l'Ile-de-France et l'Alsace sont déjà très touchées. Evolution du nombre de malades et de guéris, décès par régions, carte du monde, situation en Italie, en Espagne... Le point en chiffres sur une crise sanitaire sans précédent.



La pandémie de Covid-19 ne cesse de s'étendre dans le monde : 163 pays touchés (sur 198 au total), plus de 272 000 personnes infectées -dont 87 000 guéries- et plus de 12 000 morts. L'Europe est toujours l'épicentre de l'épidémie avec près de 128 000 cas recensés et 6 000 morts. L'Italie déplore plus de 800 décès en un jour. En France, l'épidémie s'étend toujours, et continue de s'aggraver avec une circulation intense du virus dans de nombreuses zones. L'Alsace est dans une situation difficile, et la région Nouvelle-Aquitaine a rejoint le nombre des régions les plus touchées avec 104 nouveaux cas confirmés en une seule journée. 14 459 cas sont confirmés par test diagnostic PCR en France. Parmi eux : 6 172 sont hospitalisés et 5500 sont à domicile confinés. Dans les hôpitaux, 1 525 cas graves sont en réanimation et 562 décès sont comptabilisés en milieu hospitalier. Dans ce contexte épidémique et depuis le mardi 17 mars à midi, les déplacements "non essentiels" sont interdits à la population française et ce, jusqu'au 31 mars (renouvelable). Les Français ne peuvent sortir de chez eux et se déplacer que pour : aller travailler (quand le télétravail n'est pas envisageable), faire ses courses de première nécessité, se soigner, venir en aide à une personne "vulnérable", faire une activité physique seul. L'impact de ce confinement pourrait être mesurable dans "15 jours si tout le monde respecte les règles" souligne Jérôme Salomon."La levée du confinement dépendra de l'inflexion de la courbe épidémique", soit du nombre des malades. Le confinement est strict et chaque sortie de domicile nécessite une attestation de déplacement. Pour les déplacements professionnels, cette attestation va être complétée par une autorisation, signée par l'employeur. Le respect de cette mesure est contrôlé par 100 000 gendarmes et policiers présents sur tout le territoire français. Les amendes peuvent aller de 135 à 375 euros selon le décret paru au Journal Officiel le 18 mars. "On vous demande de respecter le confinement et lorsque vous sortez de respecter les mesures barrières et la distanciation d'un mètre devant les commerces et dans les commerces" a insisté Jérôme Salomon.

sante.journaldesfemmes.fr

Dimanche 22 Mars 2020 - 08:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter