Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Côte d'Ivoire : Deux jours après le crime, un élève principal suspect du meurtre de la candidate au BEPC à Ferké mis aux arrêts



La ville de Ferkessedougou a été secouée le dimanche 13 juin dernier par le meurtre de la jeune Ouattara Hadja, élève en classe de 3ème au Collège Jaques Marchand de Nambonkaha à 13 kilomètres de la ville, comme révélé par KOACI dans un précédent article. Deux jours après ce drame horrible, le principal suspect a été arrêté le mardi dernier comme rapporté par une source sur place. Il se nomme Ouattara S et est élève lui aussi en classe de Terminal A dans un établissement d'enseignement secondaire privé de Ferké.

Ouattara S, surnommé "Rougeot", a été arrêté dans un campement appelé Lougboho situé à 9 kilomètres de Nambonkaha. Après son interpellation, la population de Nambonkaha a essayé de l'extirper des mains des gendarmes dans le but de le lyncher à mort. La gendarmerie a du demander du renfort de Ferké, ce qui a évité un autre drame.

Selon des témoins, Ouattara S aurait volé l'arme du crime qui est un fusil canon scié, appartenant à son oncle, un handicapé moteur en chaise roulante qui fabriquerait ce type d'arme pour la chasse. "Rougeot" quant à lui, serait l'ex petit ami de Ouattara Hadja qui n'a pas accepté leur rupture. Il a donc décidé de lui infliger la sentence suprême en lui tirant une balle dans la tête.

Rappelons que Ouattara Hadja a été abattue le dimanche dernier aux environs de 21 h dans le quartier huppé Résidentiel de Ferkessedougou. Elle se préparait à affronter les épreuves écrites du BEPC qui ont débuté le lundi 14 juin 2021.

koaci

Vendredi 18 Juin 2021 - 14:08


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter