Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Covid-19 : aucun décès à Londres en 24 heures, une première en six mois



Covid-19 : aucun décès à Londres en 24 heures, une première en six mois
Outre-Manche, les chiffres de la pandémie de Covid-19 sont porteurs d'espoir. Dimanche 28 mars, selon l'agence Public Health England (PHE), aucun décès de patient atteint par le Covid-19 n'a été recensé, rapporte le site de la BBC. Au plus fort de la crise en avril 2020, environ 230 décès par jour liés au coronavirus étaient enregistrés dans la capitale du Royaume-Uni.

«C'est une étape fantastique, mais nous sommes loin de revenir à la normale», a déclaré un médecin à la BBC. C'est la première fois que les chiffres quotidiens de Covid-19 font état de «zéro décès» dans la capitale depuis septembre 2020. Londres représente 12% de tous les décès dus à la pandémie au Royaume-Uni et a été l'épicentre de la première vague.

Après la réouverture des écoles le 8 mars dernier, le Royaume-Uni a entamé ce lundi 29 mars une nouvelle étape de sortie du confinement mis en place en janvier. L'obligation de «rester à la maison» est levée, même s'il est conseillé de rester en télétravail et d'éviter les transports en commun. La police londonienne a d'ailleurs souligné dimanche que «tout grand rassemblement» restait interdit, précisant qu'elle se tenait prête à intervenir rapidement pour mettre fin aux éventuelles fêtes clandestines.

Grâce aux sérums d'Oxford/AstraZeneca et de Pfizer/BioNTech, le service de santé britannique a atteint dimanche 28 mars la barre des 30 millions de premières doses administrées, soit presque 60% de la population adulte. Désormais, les groupes de six personnes ou les membres de deux foyers différents ont l'autorisation de se réunir, mais uniquement en extérieur.

Le pays le plus endeuillé d'Europe
Le nombre de décès quotidiens dus au Covid-19 est passé en moyenne au-dessous de 100 au Royaume-Uni, et les nouvelles contaminations oscillent autour de 5000 par jour. Depuis un an, la pandémie a tué plus de 126.500 personnes dans le pays.

Lundi, le ministre de la Santé britannique Matt Hancock a appelé à la prudence. «Comme le montre l'augmentation des cas en Europe, ce virus constitue toujours une menace bien réelle», a-t-il rappelé. Sur Twitter, le premier ministre Boris Johnson a également demandé aux Britanniques de ne pas «abuser» des nouvelles libertés, estimant que «l'augmentation des cas en Europe et les nouveaux variants» pourraient arriver au Royaume-Uni dans trois semaines.

lefigaro.fr

Salif SAKHANOKHO

Lundi 29 Mars 2021 - 19:52


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter