Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Crise en Guadeloupe: l'obligation vaccinale, catalyseur d'une situation sociale explosive

Dans la nuit de lundi à mardi, c'est en Martinique que la situation a été la plus tendue avec des tirs contre les policiers. En Guadeloupe, si les nuits sont plus calmes, les grévistes eux, continuent leurs barrages routiers. Au-delà de ces barrages, les Antillais n'ont pas l'impression d'être entendus par le gouvernement.



Vu des Antilles, il est même difficile d'imaginer un scénario de sortie de crise. Il y a d’un côté, le gouvernement qui souhaite dialoguer pour convaincre les anti-vaccins d'aller se faire vacciner justement et, de l'autre, des Antillais qui refusent catégoriquement l'obligation vaccinale et qui ont l'impression d'être pris pour des enfants qui n'auraient pas compris les bénéfices de la vaccination.
 
Mais voilà, à cette hantise du vaccin viennent aussi se mêler des revendications plus sociales concernant le chômage des jeunes, le taux de pauvreté qui atteint 34% en Guadeloupe, les coupures d'eau potable.
 
En fait, l'obligation vaccinale a été le catalyseur de plusieurs problèmes qui affectent les Antillais, un peu comme, si l'on devait faire une comparaison, la limitation à 80km/h sur les routes qui a généré le mouvement des « gilets jaunes » en métropole.

RFI

Mercredi 24 Novembre 2021 - 08:41


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter