Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



David Hallyday touché par les "déballages" sur la mort et l'héritage de Johnny : "Je les subis comme un viol"

Dans une interview accordée à Télé-Loisirs, David Hallyday a prôné la "bienveillance", en évoquant amèrement l'instrumentalisation que certaines personnalités ont faite de la mort de son père Johnny Hallyday.



David Hallyday touché par les "déballages" sur la mort et l'héritage de Johnny : "Je les subis comme un viol"
Ce dimanche 25 mars, David Hallyday est l'invité de Télé-Loisirs dans la traditionnelle Interview sans filtre. À cette occasion, le chanteur reviendra notamment sur les critiques qui visent sa famille sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement sur les divers témoignages de célébrités depuis la mort de Johnny Hallyday. Depuis dix-huit mois, de nombreuses personnalités ont évoqué dans les médias leurs souvenirs passés avec le rockeur français.

Cinglant, David Hallyday a estimé que de nombreuses personnalités manquaient de "bienveillance" en se servant de la mort de son père pour faire le buzz ou revenir à la une de l'actualité : "Je ne lis pas ce genre de trucs parce que ça pollue mon esprit, et franchement, je n'ai pas envie. De perdre quelqu'un, c'est suffisamment difficile. Alors, entendre des conneries à droite à gauche, toute la journée... Franchement, je suis pour les bonnes énergies et les gens bienveillants. Le reste, je les laisse entre eux", a-t-il reproché.

"Des gens sont nés pour ne pas être sympas"

Pire encore, David Hallyday a déclaré qu'il se sentait comme "violé" face à tout ces "déballages" qu'il ne consent pas : "Je ne sais pas ce qu'il se passe. Je sais ce qu'il se passe dans ma famille, je sais ce qu'il se passe dans mon cercle d'amis et de gens que j'aime, je sais ce qu'il se passe dans le monde d'important, je sais ce qu'il se passe quand les gens souffrent. Mais en ce qui concerne les déballages de trucs, je les subis comme un viol, et c'est tout ce que j'ai à dire", a aussi déclaré le chanteur.
 
 

Closer

Samedi 23 Mars 2019 - 11:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter