Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Détenue pour avoir plaisanté avec le coronavirus



Détenue pour avoir plaisanté avec le coronavirus
On ne plaisante pas avec le coronavirus et une Brésilienne a été arrêtée pour l'avoir fait.

Claudete Maria Rosa da Silva âgée de 39 ans, s'est présentée vendredi soir à un dispensaire de Copacabana, quartier touristique du Sud de Rio, affirmant qu'elle souffrait de symptômes du nouveau coronavirus.

Elle a prétendu être atteinte de coronavirus pour tenter d'obtenir la priorité d'accès à des soins médicaux dans un dispensaire.

Pour donner plus de crédit à sa mise en scène, elle va indiquer à ses interlocuteurs qu'elle revenait de Hong Kong, où elle avait travaillé comme nounou.

Hong Kong, fait partie des villes touchées par le virus mortel qui a déjà tué 1000 personnes en Chine.
 Sous l'effet de la panique et de l'inquiétude, l'équipe médicale s'est aussitôt mise en état d'alerte, obligeant de nombreux professionnels de santé à être au soin de Maria pendant plusieurs heures.

La prétendue malade souffrant de coronavirus a été amenée dans une pièce isolée et soumise à toute une batterie d'examens.

Le ministère de la Santé a même été prévenu, comme le prévoit le protocole mis en place par les autorités sanitaires.

Mais Claudete Maria Rosa da Silva a fini par être arrêtée par la police, après que des membres de sa famille ont révélé qu'en fait, elle n'avait jamais quitté le Brésil et n'était même pas en possession d'un passeport.

Elle a été conduite en isolement, non pas pour raison médicale, mais pour être détenue puis finalement libérée dimanche.
 Ce fut un grand soulagement pour sa famille mais aussi pour les Brésiliens qui ont pu croire à tort que leur pays avait été touché par le coronavirus.


bbc

Mercredi 12 Février 2020 - 10:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter