Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Élections municipales en Géorgie: vers des seconds tours dans plusieurs grandes villes

En Géorgie, le décompte des voix est toujours en cours au lendemain d’élections municipales tendues et disputées. Mais les résultats préliminaires montrent que des seconds tours devraient avoir lieu dans plusieurs grandes villes du pays. Cela témoigne d’une certaine vigueur démocratique alors que le pays est en crise politique quasi permanente depuis trois ans.



C’est une relative surprise en ce dimanche matin : une vingtaine des plus grandes villes du pays devraient connaitre des seconds tours, presque toujours entre le candidat du parti au pouvoir, le Rêve géorgien, et la principale formation d’opposition, le Mouvement national uni de l’ancien président Saakachvili.
 
Ce dernier a été arrêté vendredi après être rentré au pays. Selon ses mots, il est revenu clandestinement en Géorgie, après huit ans d’exil, pour inciter ses compatriotes à voter dans un scrutin présenté comme un référendum contre le gouvernement de l’oligarque Bidzina Ivanichvili.
 
A l'issue du scrutin de samedi, la prudence est de mise : les résultats ne sont connus que pour à peine la moitié des bulletins déposés dans les urnes.
 
À Tbilissi, la capitale, le maire sortant et star du football Kakha Kaladzé, du parti au pouvoir, a récolté 45% des voix et pourrait être contraint à un second tour face à Nika Mélia, crédité de 34%.
 
Le taux de participation en hausse
Dans les quatre autres grandes villes du pays, des seconds tours risquent d’avoir lieu. Le Mouvement national uni arrive en tête à Koutaïssi, Batoumi et Roustavi.
 
Pour ce qui est des conseils municipaux, élus à la proportionnelle, le Rêve géorgien est largement en tête au niveau national avec 48% des suffrages.
 
Le scrutin de ce samedi s’est déroulé plutôt dans le calme, malgré quelques tensions. Le taux de participation a été de 52%, 6 points au-dessus des dernières élections locales, en 2017.

RFI

Dimanche 3 Octobre 2021 - 11:27


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter