Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Emigration clandestine: Macky zappe les centaines morts et annonce de nouveaux patrouilleurs pour la Marine



Emigration clandestine: Macky zappe les centaines morts et annonce de nouveaux patrouilleurs pour la Marine
Le chef de l'Etat a présidé ce mardi 10 novembre 2020 la Journée nationale des Forces armées au Camp Dial Diop. Dans un très lourd contexte marqué la mort de centaines de jeunes sénégalais en haute mer, en essayant de rejoindre l'Europe, avec le rôle essentiel joué par la Marine nationale pour freiner l'émigration clandestine, le président de la République n'a réservé qu'une petite parenthèse à ce fléau qui est en train de décimer la jeunesse du pays. Sans même évoquer les citoyens disparus.

Dans son discours, il a annoncé de nouveaux patrouilleurs pour la Marine nationale afin de mieux lutter contre le phénomène de l'émigration clandestine. "Tous ces efforts (pour l'Armée) de maillage du territoire national, s'inscrivent dans une stratégie cohérente d'une meilleure prise en compte des menaces émergentes. Les mêmes efforts se poursuivent avec la Marine nationale, dotée de nouveaux équipements de contrôle des côtes et du trafic maritime transitant dans les eaux sous juridictions nationales. Ce dispositif est renforcé par la présence de patrouilleurs de haute mer. Il sera consolidé par l'acquisition de nouveaux patrouilleurs, la modernisation et l'implantation en cours de différentes bases et stations navales et fluviales à Saint-Louis, Elinkine, Djiferr, Podor et Matam", a affirmé le chef de l'Etat à propos de la lutte contre l'émigration clandestine.

Avant d'ajouter que l'Armée de l'air procède à l'installation de radars à Podor, Tamba et Linguère, de Centres de commandement et de contrôle à la Base aérienne de Ouakam. Il annonce également "l'acquisition imminente de nouveaux vecteurs aériens qui contribueront au renforcement de capacité de surveillance, de recherche et de renseignement".

Aucune mention n'a été faite par le chef de l'Etat aux centaines de victimes qui cristallisent l'émoi des internautes sénégalais et des nombreuses familles de disparus.
 

AYOBA FAYE

Mardi 10 Novembre 2020 - 10:51


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Leuk le 10/11/2020 21:37
Il est impératif de protéger le territoire national, y compris les personnes et les ressources naturelles.
En l'absence de moyens modernes de surveillance et d'intervention, c'est la porte ouverte à toutes sortes d'agression, de trafic et de pillage avec comme lot de conséquences la rareté, le chômage, l'émigration massive ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter