Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Eventuel 3e mandat de Macky Sall : Pour le CRD, cette question ne se pose pas



Eventuel 3e mandat de Macky Sall : Pour le CRD, cette question ne se pose pas
Le Congrès de la renaissance démocratique (Crd), a dénoncé les velléités d’imposer aux Sénégalais un débat nul, anachronique et dangereux sur une impossible troisième candidature de Macky Sall, estimant que cette question ne se pose pas.

La Constitution, selon le Crd avant et après la révision de 2016 a fixé le maximum de mandats consécutifs à deux.  La sacralité de la parole du Président en tant qu’institution aurait d’ailleurs dû dissuader les membres de la mouvance présidentielle à imaginer une probable candidature de Macky Sall en 2024.

Abdoul Mbaye, Thierno Alassane Sall, Mamadou Lamine Diallo et compagnie regrettent qu’au moment où les populations sinistrées attendent des mesures d’urgence et que la modestie s’impose au gouvernement, le président de la République s’illustre par des actes de folklore et des sagas festives en violation flagrante des mesures barrière contre la propagation de la covi19.

« Le tout agrémenté d’annonces de projets de plusieurs centaines de milliards. Cette attitude d’autisme politique montre que la seule chose qui intéresse le président Macky Sall est le pouvoir qu’il a fini d’ailleurs de transformer en objet de jouissance personnelle », déplorent-ils.

En cette veille de commémoration de la tragédie du bateau le ‘Joola’ et pour le respect du martyre des victimes et de leur famille, le CRD rappelle aux Sénégalais la nécessité d’une introspection pour une culture du civisme et de la responsabilité individuelle.

« Nous ne pouvons bâtir le Sénégal que si nous commençons à avoir des comportements exemplaires dans toutes les sphères de la vie sociale. Le CRD s'incline devant la mémoire des victimes et exprime sa solidarité et sa compassion aux familles affectées par cette tragédie », lit-on dans la note.

Concernant la situation dans la sous-région, le CRD se félicite des actes posés par la junte au Mali et allant dans le sens d’une normalisation des institutions et d’un retour progressif à la légalité constitutionnelle. Sous ce rapport, le CRD appelle les instances de la CEDEAO à lever toute forme d’embargo contre le Mali pour faciliter le retour à la vie normale de ces compatriotes africains.
 

Salif SAKHANOKHO

Jeudi 24 Septembre 2020 - 20:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter