Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



François aux médias du Vatican: soyez fonctionnels et créatifs



François aux médias du Vatican: soyez fonctionnels et créatifs
Le Souverain Pontife a visité ce lundi le Palazzo Pio, siège de la rédaction de L'Osservatore Romano et de Radio Vatican-Vatican News, où il a rencontré les employés du dicastère pour la communication, à l'occasion du 160ème anniversaire du journal et du 90ème anniversaire de la radio.

Une poignée de main et un sourire pour chacun des plus de trois cents employés du dicastère pour la communication qui travaillent au Palazzo Pio et dans les autres bureaux, et pour certains même un mot et une plaisanterie. À tous, le Pape François a adressé ce lundi matin l'invitation à essayer «d'aller vers les gens», au micro de Radio Vatican en italien expliquant que «ce qui est fait ici, qui est beau, grand, fatigant, arrive aux gens».

C'est pourquoi vous devez vous demander chaque jou: «Combien de personnes atteignons-nous ?», car «il y a le danger d'une bonne organisation, d'un bon travail, mais qu'il n'atteigne pas où il devrait... Un peu comme la montagne qui accouche d' une souris». François a aussi demandé de «faire attention à ce qu'il s'agisse d'une structure fonctionnelle, créative, où chacun a suffisamment de liberté et la capacité de prendre des risques et de ne pas toujours aller demander la permission, car cela paralyse».

Une visite d'une heure, du journal à la radio en passant par le secteur technique
Le Pape a passé une heure au Palazzo Pio, à l'occasion du 160e anniversaire de L'Osservatore Romano et du 90e anniversaire de Radio Vatican. En une heure, de 8h50 à 9h50, François a assisté au début de la réunion de la rédaction du journal du Saint-Siège, a prié dans la chapelle de l'Annonciation, s'est exprimé en direct à la radio, et enfin s'est entretenu avec le préfet, le directeur de la rédaction, les rédacteurs en chef et une représentation de journalistes de la station de radio et de Vatican News dans la salle Marconi.

Conférence de rédaction de L'Osservatore Romano 
Le Pontife a été accueilli par les responsables du dicastère, le Préfet Paolo Ruffini et le Secrétaire le père Lucio Adrian Ruiz. Puis il est monté au deuxième étage où l'attendaient le directeur éditorial Andrea Tornielli et les rédacteurs en chef adjoints, Sergio Centofanti et Alessandro Gisotti. La rédaction de L'Osservatore Romano a déménagé au deuxième étage du Palazzo Pio il y a quelques mois. Le rédacteur en chef Andrea Monda l'a accueilli dans la salle de réunion et lui a expliqué quels seraient les titres de la première page du journal d'aujourd'hui.

Le journal du jeudi 17 décembre 1936
Avec le rédacteur en chef Pietro Di Domenicantonio, le doyen de la rédaction, arrivé en 1978, il a montré au Pape François le premier numéro, daté du 1er juillet 1861, puis lui a remis une reproduction encadrée de la une du jeudi 17 décembre 1936, jour de la naissance de Jorge Mario Bergoglio. 

Le directeur de l'Osservatore Romano a également fait voir au Pape un article du numéro du centenaire, le 1er juillet 1961, signé du père Francesco Pellegrino, alors directeur des programmes de Radio Vatican, intitulé «La plume et le micro», qui définit les deux médias du Saint-Siège comme «frères de la même famille». Il a ensuite présenté les responsables des éditions linguistiques hebdomadaires, et s'est attardé sur celle en malayalam, la langue du Kerala indien, que les carmes distribuent avec un minibus, et sur l'édition spéciale en espagnol dédiée en août 2017 à Oscar Romero, alors bienheureux, pour le centenaire de sa naissance, avec un tirage d'un demi-million d'exemplaires pour l'Amérique latine.

Prière dans la chapelle de l'Annonciation
À 9h08, François est entré dans la chapelle de l'Annonciation et, avec la vingtaine d'employés qui attendaient sur les bancs, il a récité la prière pour la 55e Journée mondiale des communications sociales, sur le thème «Venez et voyez». Communiquer en rencontrant les gens là où ils sont et comme ils sont", dans lequel les communicateurs demandent au Seigneur de leur apprendre à se mettre «à la recherche de la vérité, à ne pas cultiver les préjugés. Et de leur donner la grâce de reconnaître vos demeures dans le monde et l'honnêteté de raconter ce que nous avons vu».

En direct sur Radio Vatican Italie
Le Souverain Pontife est ensuite monté au quatrième étage, pour parler en direct, depuis la régie 9 des studios de Radio Vatican Italie, interrogé par Massimiliano Menichetti, responsable de Vatican News et de Radio Vatican, et Luca Collodi, responsable de Radio Vatican Italie. «Je n'ai qu'une seule préoccupation qui touche tellement mon cœur, a-t-il commencé, combien écoutent la Radio et combien lisent L'Osservatore Romano ?» Car, a-t-il expliqué, «notre travail est d'atteindre les gens, afin que ce qui se fait ici, qui est beau, grand et fatigant, atteigne les gens, à la fois avec des traductions et aussi avec des ondes courtes».

La question que vous devez vous poser est : «Combien ? Parce qu'il y a un danger - pour toutes les organisations - le danger d'une belle organisation, d'un beau travail, mais qu'il n'atteigne pas là où il doit atteindre... Un peu comme l'histoire de la montagne qui donne naissance à la souris... Chaque jour, posez-vous cette question : combien de personnes atteignons-nous ? Combien de personnes le message de Jésus atteint-il, à travers L'Osservatore Romano ? C'est très important, très important !»

La direction technologique au premier étage
Après avoir salué un par un les rédacteurs des sections linguistiques de Radio Vatican, Vatican News et de l'Osservatore Romano au quatrième étage, le Pape François est descendu au premier étage pour rencontrer les employés de la direction technologique et d'autres représentants du dicastère pour la Communication. Le dernier rendez-vous s'est déroulé au rez-de-chaussée, dans la salle Marconi, où a été accueilli par le préfet Paolo Ruffini et le directeur éditorial Andrea Tornielli. Le chef du dicastère a énuméré tous les représentants des quelque 50 rédactions présents dans la salle et a souligné que cette visite du Pape «nous réconforte, nous aide et nous donne la joie d'aller de l'avant, même dans les difficultés que nous rencontrons».

François s'est dit heureux d'avoir vu autant d'employés du dicastère et surtout des différentes sections linguistiques: «Tous ensemble, ici ; j'ai vu ce bâtiment bien agencé, et cela me plaît ; l'unité de travail. Toutefois, un système "aussi vaste et compliqué" doit bien fonctionner. Il est important, précise-t-il, que toute cette beauté, toute cette organisation fonctionne».

«Le grand ennemi du bon fonctionnement est le fonctionnalisme a poursuivi le Pape. Par exemple, je suis le chef d'une section, je suis le secrétaire de cette section: le chef. Mais j'ai sept sous-secrétaires. Toujours tout va bien, bien ... quelqu'un a une difficulté, va voir le sous-secrétaire qui doit la résoudre, et dit: " Attendez un moment, ensuite je vous répondrai ". Il le prend et appelle le secrétaire, c'est-à-dire: on n'a pas besoin d'eux. Incapables de décider, incapables de mettre les leurs. Le fonctionnalisme est mortel. Il endort une institution et la tue».

"Quand quelque chose est fonctionnel, cela favorise la créativité."
Le Souverain Pontife a précisé que «peu importe le nombre de postes, ou la beauté des studios.... ce qui compte, c'est que tout soit fonctionnel, car quand quelque chose est fonctionnel, cela favorise la créativité. Votre travail doit être créatif, toujours».

«Faites attention ! Pas de fonctionnalisme, a t-il encore mis en garde, et pour qu'une structure soit fonctionnelle, il faut que chacun ait suffisamment de liberté pour fonctionner. Qu'il a la capacité de prendre des risques et de ne pas aller demander la permission».

Le Pape a ensuite pris congé des employés dans la salle Marconi et quitté le Palais Pio peu avant 10 heures. 

Vatican News

Mardi 25 Mai 2021 - 12:22


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter