Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Grâce présidentielle du trafiquant de médicament Oury Diallo: les terribles aveux du chef de l'Etat



Grâce présidentielle du trafiquant de médicament Oury Diallo: les terribles aveux du chef de l'Etat
Le scandale de la grâce présidentielle accordée injustement au trafiquant de médicaments Amadou Oury Diallo, qui était écroué à la prison de Diourbel après une condamnation de cinq ans ferme, a été au centre de l'audience accordée par le Président Macky Sall  à l'Ordre des pharmaciens, qui avait décrété un mot d'ordre de grève, pour dénoncer cette injustice.

Lors de cette audience, Libération rapporte que le chef de l'Etat Macky Sall a révélé à ses interlocuteurs que cette affaire est d'autant plus scandaleuse que lui-même a été informé de l'identité de la personne graciée quand il y a eu le tollé. En clair, le nom d'Amadou Oury Diallo a été glissé sur la liste des personnes à gracier transmise au chef de l'État qui ne fait qu'apposer sa signature. En somme le Président avoue avoir été dupé et abusé. Par qui ?

Macky assure aux pharmaciens que cette affaire ne restera pas impunie puisqu'il a immédiatement ordonné une enquête du ministère de la Justice pour identifier toutes les personnes à l'origine de cet "acte répugnant" en vue de sanctions administratives et pénales. Macky Sall s'est dit consterné de découvrir ces pratiques tout en promettant qu'il suspendrait la délivrance des grâces le temps de faire la lumière sur celle accordée à Amadou Oury Diallo.

AYOBA FAYE

Mercredi 19 Juin 2019 - 09:28




1.Posté par Khamlepp le 19/06/2019 12:31
En reconnaissant que le nom d'Amadou Oury Diallo a été glissé sur la liste des personnes à grâcier et qu'il n'a fait qu'apposer sa signature, le Chef de l'État Macky Sall nous montre que notre pays est entre des mais inexpertes et donc SANS COMMANDANT DE BORD ! Nous sommes en danger . Voudrait-il par là nous dire que la signature du contrat de PETROTIM en juin 2012 a été faire... dans les même conditions ? Bien sûr que non car dès le 30 mai 2012 il avait signé un Ordre de Mission pour que l'IGE lui donne les éclairages nécessaires avant qu'il n'appose sa signature ! Or.... il n'avait pas attendu ces éclairages-là ! 7 ans après, il cherche à connaître celui ou celle qui a publié ce rapport que lui Président n'a pas encore reçu ! Pauvre République du Sénégal !



Pire, Macky Sall dit "avoir immédiatement ordonné une enquête du Ministère de la Justice pour identifier toutes les personnes à l'origine de cet acte répugnant en vue de sanctions administratives et pénales". Comme si les pharmaciens sénégalais étaient administrativement des ... idiots !

Qu'il sache qu'un projet de décret qui arrive sur la table du Président est accompagné de tous les dossiers et documents qui permettre de reproduire la traçabilité de " tous les services et personnes impliquées dans la préparation dudit projet de décret: lettres, annexes, listes, commentaires, etc. Le premier service étant les Directeurs des Etablissements pénitentiaires du Pays ! La Présidence de la République a enfin un service spécialisé dans la finalisation des projets de décret avec tout que cela suppose comme vérification, contrôle, etc ! Qui est fou dans ce pays pour être trompé par ce jeune Président qui pense tromper ses compatriotes !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter