PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Guéguerre au Conseil départemental de Thiès : Yankhoba Diattara porte plainte contre Abdoulaye Sow

Le vice-président du conseil départemental de Thiès annonce une plainte contre le président de la commission aménagement. Et pour cause, Yankhoba Diattara se dit outré par la sortie de Abdoulaye Sow qui l’a accusé, lui et Idrissa Seck, président dudit conseil, d’avoir vendangé le domaine maritime du département de Thiès.



Guéguerre au Conseil départemental de Thiès : Yankhoba Diattara porte plainte contre Abdoulaye Sow
Suite à la sortie de Abdoulaye Sow les accusant lui et Idrissa Seck d’avoir bradé le domaine maritime du département de Thiès, Yankhoba Diattara est monté au créneau pour s’inscrire en faux et dénoncer une manipulation de la part du président de la commission aménagement, lequel, selon lui, n’a pas dit la vérité sur cette affaire.

«Le Conseil départemental a la compétence sur le domaine public maritime de Thiès. C’est pourquoi j’ai été saisi plusieurs fois par le Préfet et le Receveur des domaines pour délibérer sur des projets en cours de réhabilitation au niveau du domaine public maritime de Thiès », a-t-il déclaré.

Et de poursuivre ses explications : «Mais le Conseil départemental ne s’est pas encore prononcé pour donner avis sur ces projets. Sur le complexe hôtelier de Cheikh Guèye dont il est question, j’ai transmis le dossier à Abdoulaye Sow, président de la commission aménagement pour avis, dès que j’ai été saisi. Il a lui-même mené ses enquêtes sur place et donné un avis favorable à Cheikh Gueye pour poursuivre les travaux. Et les lettres qu’il a transmises à Cheikh Guèye sont là».

Ce qui le conduit à dire que s’il y a quelqu’un qui a failli à sa mission, c’est bien M. Sow, d’autant plus que, révèle-t-il dans les colonnes de l’AS, «nous avons une lettre du promoteur transmise au maire de Cayar qui l’informe de l’avis favorable de la commission que dirige Abdoulaye Sow. Et c’est lui qui se lève aujourd’hui pour crier».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 28 Février 2018 - 13:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter