Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Guinée Equatoriale, premier pays africain qui utilisera le médicament Remdesivir pour les patients graves de covid-19



Guinée Equatoriale, premier pays africain qui utilisera le médicament Remdesivir pour les patients graves de covid-19
Le comité technique a reçu davantage de soutien du président du comité politique de lutte et de surveillance contre le nouveau coronavirus. S. E. Teodoro Nguema Obiang Mangue a présenté deux nouveaux médicaments vendredi au Palais du Peuple de Malabo. Il s’agit du Remdesivir (1 000 doses) et de l’Enoxaparine (5 000 doses), médicaments qui viennent s’ajouter dans la lutte, qui a débuté le 14 mars 2020, du gouvernement équato-guinéen contre la pandémie de coronavirus.

La Guinée équatoriale dispose désormais du Remdesivir, le premier médicament autorisé pour le traitement de la Covid-19. Cela a été annoncé par le président du comité politique de lutte et de réponse contre le nouveau coronavirus, S. E. Teodoro Nguema Obiang Mangue, lors d’une réunion qui s’est tenue ce vendredi au Palais du Peuple à Malabo avec les professionnels de la santé qui composent le comité technique.

Ces derniers jours, le nouveau médicament présenté par le vice-président de la République, a suscité une controverse sur le marché pharmaceutique mondial en raison de son prix. Son injection coûte 3 200 dollars (USA), équivalents à environ deux millions de francs CFA. Cependant, le Gouvernement équato-guinéen, dans son désir de sauvegarder la santé de ses citoyens, n’a pas lésiné sur les efforts pour l’obtenir.

Le Gouvernement de Malabo a acquis un total de 1 000 doses de Remdesivir et 5 000 d’Enoxaparine, des médicaments qui, selon le vice-ministre de la Santé, Damaso Mitoha Ondo Ayecaba, seront utilisés pour les patients qui sont admis à l’unité des soins intensifs pour coronavirus.

La Guinée équatoriale étant le premier pays africain à inclure ces médicaments dans sa stratégie de lutte contre la Covid-19, Damaso Mitoha Ondo Ayecaba a qualifié d’héroïque l’action de Nguema Obiang Mangue. Outre ces médicaments, Nguema Obiang Mangue a également annoncé l’arrivée de 300 000 tests rapides qui viendront s’ajouter aux PCR déjà utilisés pour connaître la situation de la Covid-19 dans le pays.

Salif SAKHANOKHO

Samedi 11 Juillet 2020 - 18:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter