Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Idrissa Seck « porte atteinte à l'image de la classe politique dans ses valeurs et principes » (Sonko et Cie )



Idrissa Seck « porte atteinte à l'image de la classe politique dans ses valeurs et principes » (Sonko et Cie )
La coalition «Jotna» dirigée par l'opposant Ousmane Sonko s'est exprimée sur le remaniement opéré dimanche par le président Macky Sall et l'entrée dans le gouvernement de Idrissa Seck avec qui il cheminait dans l'opposition. Pour Sonko et ses camarades, Idrissa Seck « porte atteinte à l'image de la classe politique dans ses valeurs et principes ».

« Les populations veulent une gouvernance transparente porteuse d'une croissance inclusive créatrice de richesses et d'emplois décents, malheureusement le nouvel attelage gouvernemental s'inscrit dans la routine clientéliste du régime », ont déploré Sonko et compagnie dans un communiqué.

Pour le cas Idrissa Seck, la coalition Jotna, a d'emblée témoigné sa solidarité aux alliés au sein de la coalition Idy2019 qui n'ont pas été associés à cette décision, mais aussi au peuple auquel il avait affirmé son opposition à l'institution budgétivore du CESE pour finalement accepter de la présider.  En révélant avoir tenu régulièrement des rencontres secrètes avec le Président Macky Sall depuis l'élection présidentielle alors qu'il dirigeait l'un des principaux groupes de l'opposition, Idy « porte sérieusement atteinte à l'image de la classe politique dans ses valeurs et principes ».

En tout état de cause, Sonko et Compagnie estiment que la composition de ce gouvernement rend désormais plus lisible les camps qui se font face et révèle les adeptes du double langage et du situationnisme.

Enfin, la coalition récuse aussi la nomination d'un procureur aux ordres comme ministre de l'Intérieur chargé de conduire les opérations électorales et réclame la nomination d'un ministre chargé des élections, neutre et impartial.

Salif SAKHANOKHO

Samedi 7 Novembre 2020 - 09:05


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Ndiaye le 07/11/2020 14:39
Pour une fois je suis d'accord avec vous

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter