Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Idrissa Seck salue "la clairvoyance" de Macky Sall et fixe la ligne de communication de son parti



Idrissa Seck salue "la clairvoyance" de Macky Sall et fixe la ligne de communication de son parti
Le leader de Rewmi, par ailleurs, président du Conseil économique, social et environnement (CESE), a salué la clairvoyance du chef de l'État Macky Sall, qui, après l'élection présidentielle de 2019, a formulé un appel au dialogue pour apaiser le climat sociopolitique.

« Le Président Idrissa SECK a salué la clairvoyance du Président de la République qui, après l'élection présidentielle de 2019, a formulé un appel au dialogue pour apaiser le climat sociopolitique. Il a également loué son esprit d'ouverture qui s'est manifesté par la mise en place d'une union des forces pour mettre en application, ensemble, les conclusions du dialogue et anticiper sur les conséquences socioéconomiques futures de la covid-19 », lit-on dans le communiqué qui sanctionne la fin de la rencontre du parti.

Il a félicité le Ministre de l'économie numérique et des télécommunications, Yankhoba DIATARA d'avoir su perpétuer l'action de son prédécesseur et d'avoir réussi l'organisation du forum sur le numérique. Idy a aussi réitéré son engagement auprès du Président de la République, dans la recherche de solutions pour dissuader le départ des jeunes, candidats à l'émigration clandestine.

 Il a, par la même occasion, compati à la douleur des personnes impactées par la récente série d'incendies et invité les populations à plus de vigilance et à s'approprier les mesures préconisées par le Président de la République dans le cadre de la lutte contre les incendies dans les espaces commerciaux.

Abordant le dernier volet de la rencontre, le Président Idrissa SECK a décidé de restructurer le parti, avec la mise en place d'un comité de réformes. Dans cette perspective il a mis fin aux fonctions du vice-président du parti.

Ce dernier, après avoir été averti lors d'une rencontre entre lui et des débatteurs du parti, a décidé de garder une ligne de communication contraire à celle du parti qui est la suivante: « Ne jamais prononcer un mot risquant de nous remettre dans le débat de la campagne électorale de 2019, encore moins dans le contentieux qui s'en est suivi. Ils sont tous éteints par le dialogue national et le contexte lié à la covid-19 qui exigent de toutes les femmes et tous les hommes de devoir et des patriotes, de répondre à l'appel du Président de la République et des Sénégalais », a-t-il fixé.

Salif SAKHANOKHO

Lundi 30 Novembre 2020 - 09:44


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter