Inauguration du quai de pêche Potou : les mareyeurs étalent leurs doléances

Le chef de l’Etat a procédé à l’inauguration, ce jeudi, du quai de pêche de Potou. Cette occasion a servi de tribune aux mareyeurs pour étaler leurs doléances devant le Président Macky Sall qui les rassure de son engagement à moderniser ce secteur.



Inauguration du quai de pêche Potou : les mareyeurs étalent leurs doléances
Les mareyeurs se sont félicités de l’inauguration du quai de pêche de Potou qui a coûté la rondelette somme de 439 milliards. Mais, cet acte qu’ils ont magnifié ne leur a pas empêché de s’ouvrir de leurs inquiétudes au Président Sall.

En effet, a déclaré la présidente de la Fédération des femmes transformatrices, le problème de la pêche est que certains produits se font rares au Sénégal ? D’où la nécessité de trouver une solution en ce qui concerne les Licences de pêche avec la Mauritanie.

Cette rareté des ressources est aussi pointée du doigt par Abdoulaye Ndiaye de l’Interprofession des pêches qui déclare : «Nous avons un problème et c’est le problème des licences avec les pays limitrophe notamment la Mauritanie. C’est la sécurité en mer des pécheurs Cette sécurité doit être renforcée par  le remplacement des pirogues en bois par des pirogues de fibre en verre. Si on veut être en phase avec la réglementation internationale par rapport à la protection».

Prenant la parole, le chef de l’Etat déclare: «Je vous donne l’assurance que toutes les mesures seront prises pour faire de la pêche un secteur dynamique qui participera à l’émergence de notre pays et qui apportera sa contribution dans la transformation structurelle de l’économie sénégalaise».

Macky Sall a aussi fait savoir que ce quai devra en outre «renforcer  la compétitivité de la zone et contribuer en même temps  un décongestionnement des sites de Saint Louis et de Kayar».
Avant d’annoncer que dans le domaine de la transformation, «nous allons mettre en place en relation avec le Fongip des lignes de crédits  à hauteur de 2 milliards pour les femmes».

Ousmane Demba Kane

Vendredi 31 Mars 2017 - 02:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter