Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



L'Africa Ressource Centre et l'IAM mettent en place le "Modèle de maturité" pour régler le problème de la disponibilité des produits de santé

Un séminaire sur la thématique de la chaîne d'approvisionnement du secteur de la santé s'est tenue vendredi dans les locaux de l'Institut africain de Management (IAM). Des spécialistes comme le manager de projet du Programme alimentaire mondial (PAM), Nils VanWassenhove, le directeur de l'Ecole supérieure de technologie, Alassane Fall et deux expertes du laboratoire Pfizer, Najla Bougatfa (de Pfizer Tunisie, intervient dans la vidéo) et Claudia Grzesik (Allemagne), ont animé des discussions l'importance du système d'approvisionnement de santé de s'adapter et de tirer profit des avancées considérables en matière de technologie de l'information.



Pour répondre à ce besoin technologique de rendre plus efficace et plus efficiente l'évaluation des performances de la chaîne d'approvisionnement de santé, l'Africa Ressource Centre (ARC), qui est financé par la Fondation Bill et Melinda Gates a développé avec l'appui de ladite fondation le Capability and Maturity Model (Modèle de maturité).

Ce Modèle de maturité, qui est un outil de d'évaluation, de planification et de suivi de suivi de la transformation de la chaîne d'approvisionnement, va permettre selon les différents panélistes, avec la collaboration des autorités publiques, une plus large disponibilité des produits de santé dans les zones les plus reculées.

La rencontre de ce vendredi 11 main 2018 était la cinquième d'une série de séminaires organisée par l'IAM et l'ARC tous les deux mois pour développer des talents locaux en chaîne d'approvisionnement et ainsi pallier les défis du secteur de la santé en matière de ressources humaines qualifiées.
 Un comité de pilotage international composé du Fmi, de la Banque mondiale, l'Usaid, l'UNICEF, Fondation Bill et Melinda Gates, William Davidqon institute (Université de Michigan), l'Unfpa, soutient l'initiative.


AYOBA FAYE

Samedi 12 Mai 2018 - 15:05


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter