Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



L'Australie reconnaît Jérusalem-Ouest comme capitale d'Israël

​L'Australie a annoncé, ce 15 décembre, reconnaître Jérusalem-Ouest comme capitale de l'Etat d'Israël. Canberra n'a pas osé aller aussi loin que son « grand frère » et allié américain, qui considère, lui, l'ensemble de Jérusalem comme la capitale israélienne. Dans son discours ce matin, le Premier ministre, Scott Morrison, a tenté de concilier sa nouvelle vision pro-israélienne avec la doctrine australienne en vigueur jusqu'à présent, qui privilégie toujours la solution à deux Etats.




Avec notre correspondante à Melbourne,Caroline Lafargue

Face à Israël, le Premier ministre australien a tracé non pas une ligne politique, mais un véritable zig-zag : si Scott Morrison a reconnu Jérusalem-Ouest capitale d'Israël, l'ambassade australienne restera à Tel-Aviv. Elle déménagera quand un accord de paix aura été trouvé avec les Palestiniens.

Scott Morrison a tancé l'ONU

Le Premier ministre a tancé l'ONU, qui « harcèle » Israël avec des résolutions « partisanes ». mais parallèlement, il a promis de reconnaître Jerusalem-Est comme capitale d'un potentiel Etat palestinien. En Australie, les réactions sont partagées. Une organisation représentant la communauté juive de l'Etat de Sydney accueille favorablement le choix de Jérusalem-Ouest par l'Australie, même si Israël considère que Jérusalem doit être sa capitale une et indivisible.

Un boycott des produits australiens ?

Quant au Réseau australien de soutien à la Palestine, il estime que l'Australie récompense Israël pour sa politique d'expansion territoriale, et donc « sabote le processus de paix ». Enfin, beaucoup redoutent le boycott des produits agricoles australiens par les pays soutenant la Palestine et la colère de l'Indonésie, qui avait suspendu la négociation d'un accord de libre-échange avec l'Australie pour l'inciter à garder son ambassade à Tel-Aviv.

rfi.fr

Samedi 15 Décembre 2018 - 10:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter