L'ambassadeur d’Israël de retour au Sénégal s'interroge : "Je ne comprends pas pourquoi le Sénégal se montre plus radical que les Arabes"

Macky Sall et Benjamen Netanyahou ont mis fin à la brouille entre Dakar et Tel Aviv née de l'adoption de la résolution des nations Unies dénonçant la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés. Paul Hirschson, qui avait été rappelé in extremis en Israël il y a quelques mois, est de retour avec ses lettres de noblesse. Mais il n'arrive toujours pas à comprendre la position radicale du Sénégal sur la question palestinienne



L'ambassadeur d’Israël de retour au Sénégal s'interroge : "Je ne comprends pas pourquoi le Sénégal se montre plus radical que les Arabes"
L'ambassadeur d'Israël au Sénégal, Paul Hirschson va reprendre du service après quelques mois de brouille entre son pays et le nôtre. Dans un entretien accordé au journal L'As, le diplomate pense que la rencontre d'il a dix jours à Monrovia entre Benjamin Netanyahou et le président Macky Sall a permis aux deux pays "de se rendre compte que leurs relations sont très capitales". Et les déclarations du Sénégal pour supporter la candidature d'Israël au poste de membre d'observateur de l'Union africaine ont beaucoup facilité les retrouvailles entre les deux nations.
Cependant, en ce qui concerne la question palestinienne, le Sénégal qui président le Comité pour l'exercice des droits inaliénables du Peuple palestinien, depuis sa création en 1975, Monsieur Hirschson admet ne pas comprendre l'excès de zèle dont fait montre le Sénégal. "Nous n'avons pas de problèmes si le Sénégal décide de soutenir le peuple palestinien. Mais nous ne comprenons pas pourquoi le Sénégal doit être plus extrême sur ce sujet que les arabes. Alors que certains pays arabes sont de plus en plus modérés sur cette question. Aujourd'hui les Palestiniens veulent travailler avec Israël. La coopération sécuritaire entre Israéliens et Palestiniens est meilleure que la coopération sécuritaire entre le Sénégal et ses voisins. Chaque jour on compte de nouvelle coopération entre Israël et Palestine. Nous ne comprenons pas pourquoi le Sénégal doit être plus extrême que les palestiniens sur ce sujet. (...) Nous demandons juste au Sénégal de faire ce qui va avec son intérêt", a confié l'ambassadeur israélien à nos confrères
 

AYOBA FAYE

Jeudi 15 Juin 2017 - 10:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter